Search

Les msemen

Home  |  Cuisine   |  Brunch   |  Les msemen

Les msemen

Au Maroc (mon pays d’origine pour ceux qui ne le savent pas encore) nous avons deux sortes de crêpes reconnues. D’abord les baghrir que je vous avais faites découvrir il y a plusieurs années maintenant (tant elles sont simples à élaborer) et dont je raffole le moelleux spongieux. Ensuite, les msemen. Là c’est une autre histoire. Clairement je les préfère aux crêpes mille-trous, mais elles sont si galères à cuisiner que j’en prépare très rarement. Sauf que maintenant que j’ai mon robot KitchenAid je tente plus souvent leur feuilletage si délicat. Parce que le secret des Msemen réussies réside en grande partie dans le pétrissage de la pâte qui se doit d’être long, intensif et vif pour avoir une pâte bien lisse, la plus élastique et la plus souple possible et là le robot m’aide bien. En effet une pâte à Msemen qui n’est pas suffisamment pétrie a un aspect légèrement granuleux et se déchire ou fait des trous au moment de son étirement. Du coup qu’attendez-vous pour vous faire offrir votre Artisan ?

Allez, pour revenir aux msemen, préparées à base de farine et de semoule extra-fine, cuites à la poêle, elles se dégustent, arrosées de miel, et régalent d’un croustillant à l’extérieur et d’un moelleux multi couches à l’intérieur… Miam miam !

Les msemens | LovaLinda | Blog Cuisine Marseille | Gastronomie Marocaine

Pour 8 crêpes

Ingrédients :

  • 270 ml d’eau tiède
  • 10 g de levure boulangère fraiche
  • 1 càc de levure chimique
  • 250 g de farine T55
  • 200 g de semoule extra-fine
  • 1 càc de sel
  • pour le feuilletage :
    • huile
    • semoule extra fine

Préparation :

Mélangez dans le bol du robot la semoule, la farine, le sel, la levure chimique.
Creusez un puit au centre, mettez-y la levure diluée dans un peu d’eau tiède, mélangez à la cuillère.
Ajoutez ensuite le reste de l’eau petit à petit en pétrissant avec le crochet en vitesse 5 jusqu’à obtention d’une pâte souple, parfaitement lisse et élastique.
Pétrissez ensuite la pâte au moins 15 à 20 minutes de façon vive et énergique en vitesse 10. La pâte obtenue doit être plus molle qu’une pâte à pain mais également très maniable et élastique.
Laissez la pâte en boule reposer à couvert pendant 30-45 minutes environ.
Avec les mains huilées, détaillez des boules de la taille d’un gros oeuf et placez-les sur un plateau huilé. Les boules doivent être enduites légèrement d’huile grâce aux mains huilées.
Laissez reposer ces boules de pâtes huilées couvertes d’un film alimentaire pendant environ 15 minutes.
Après ce temps, huilez le plan de travail, prenez une boule de pâte huilée et étendez-les en carré en l’étirant finement avec les mains huilées ou un rouleau à pâtisserie. Re-huilez la pâte au besoin. La pâte devra toujours être huilée pour être élargie sans se déchirer.
Continuez à étaler la pâte jusqu’à se qu’elle soit fine comme une feuille de papier et étendue en carré.
Saupoudrez de semoule extra fine et plier le large carré de pâte fine obtenu en trois, dans le sens de la hauteur en portefeuille, enfin en trois dans le sens de la largeur toujours en portefeuille. Réservez ainsi plié.
Pliez de cette façon toutes les boules de pâte.
Chauffez une grande poêle à fond épais de préférence, sur feu moyen/doux, aspergez-la de quelques gouttes d’huile.
Prenez le 1er carré de pâte confectionné et avec les mains huilées, aplanissez-la à nouveau en un carré plus large et plus fin.
Déposez-la ensuite sur la poêle et laissez cuire des deux faces en bougeant un peu la poêle de temps en temps pour homogénéiser la cuisson.
Faites ainsi de suite pour chaque carré de pâte plié en terminant par le tout dernier qui a été préparé jusqu’à cuisson de tous les carrés feuilletés.
Servez les msemen bien chauds arrosés de miel pur.

Photos by LovaLinda
PREV

Les french toasts

NEXT

La poêlée de carottes sucrées

WRITTEN BY:

<p>Lovalinda c’est moi Linda une globe-trotter, qui depuis le 1er août 2011 met en ligne ici son bloc-note mode et beauté, son carnet de cuisine et le journal de ses voyages et sorties. Des passions qui vous veulent du bien !</p>

  • Linda!

    Mais MERCI. Tu me sauve. Quand je demandais la recette a ma grand mere elle me repond: “ben un jour ti viens et on fais ensemble. C est comme ca qu on aprrends!”
    Maintenant au moins, j’ai une recette papier.

    Et a la Maison on appelle ca les “mouchoirs” !
    Bisous plein

    01/10/2014

LEAVE A COMMENT