Search

L’ô douce nuit

Home  |  Lifestyle   |  Humeurs   |  L’ô douce nuit

L’ô douce nuit

Vous vous souvenez il y a 2 jours je postais combien j’étais heureuse dans mon rôle de maman. Rassurez-vous je le suis toujours mais à certains moments on passe dans une espèce de quatrième dimension et là on se dit que soit on se met à pleurer soit on en rigole. Allez je vous raconte.
L'ô douce nuit | Luckylex pour LovaLinda x Family Nap
Ça fait une semaine que je me vante que mon petit trésor accepte d’être posé dans son lit après la première tétée du soir. Quel premier pas de franchi et quel bonheur pour nous parents, pardon je rectifie, pour moi maman de ne pas avoir mon petit chat collé à mon sein ou en écharpe pendant toute la soirée.
Ne vous méprenez pas j’adore porter mes enfants (et en écharpe encore plus) mais il arrive un moment où après 3 mois de co-dodo, d’allaitement toutes les deux heures et écharpe on finit par rêver de liberté. Et c’est justement quand on pense avoir franchi un cap avec son bébé que l’on a un violent rappel qui nous dit que BB est une petite chose qui n’a pas de rythme et qu’il n’y a rien à comprendre.
Donc revenons à nos moutons (ou plutôt nos petites vaches laitières c’est plus de circonstances).
Hier j’essaye donc de coucher bébé, qui n’a pas franchement envie. Je tente une première fois, c’est raté. Je tente une seconde fois, je réussis, mais ma grande débarque en pleurant car je lui manque (notez qu’à 4 ans ½ on a droit à des drames pour moins que ça, l’un des derniers étant « je voulais pas que tu coupes le croque-monsieur en deux ouiiiiin »). Forcément bébé se réveille. Je me dis autant le coller contre moi en écharpe, ce que je fais, il finit par s’endormir. Ouf on peut souffler, je mange à l’arrache debout dans la cuisine. Je le pose enfin et ça marche. Il est 22h la soirée est à moi… Oui sauf que je suis claquée donc direction le lit. Dans lequel ma fille se trouve, ben oui souvenez-vous, je lui manquais. Je m’endors. Chéri m’amène fiston à 2h du matin et là il faut avouer qu’à 4 dans le lit on est un peu collés-serrés. Tous dorment sauf moi c’est rageant quand même. Et quand pile je m’endors bébé décide de se réveiller, il ne sait pas trop ce qu’il veut, gazouiller, téter, se retourner…bref d’un côté mon mari qui pionce comme un bienheureux, de l’autre ma fille qui ronfle doucement et au milieu bébé et moi crevant de chaud car à 4 ben oui on se tient chaud.
Me voilà donc, pauvre de moi, à 3h30 du matin sortir de MON lit pour aller dans la chambre de bébé dans mon confortable siège Ikea avec bébé qui finit par s’endormir au sein. Un instant je me suis dit : « Tiens qu’est-ce que je pourrais faire à 3h30 du matin ? J’ai plein de temps avant mon réveil, et si j’allais sur le net et si je regardais une série… » et puis une petite voix intérieure m’a rappelé de finir ma nuit… même si c’est dans le siège « trukebluc » d’Ikea.

La nuit fut courte quand le réveil a sonné à 7h. Et vous savez quel bilan j’en tire ? Et bien que les gosses l’ont emporté 1-0 sur Maman. Mais ce soir Maman est de sortie alors elle aura sa revanche. Bon courage Papa.

L'ô douce nuit | Luckylex pour LovaLinda
L'ô douce nuit | Luckylex pour LovaLinda

Featured by Wikstenmade, Photos by An Early Morning Walk, Brunaholzhofer & Enjoy The Kiss

Et maintenant, les commentaires !

PREV

La maman confirmée

NEXT

Le défi (im)possible

WRITTEN BY:

Née à Marseille mais exilée à Paris, en manque de cigales et de chaleur, mariée, maman, évoluant dans l'univers du luxe mais les pieds sur terre, Alexia est une passionnée qui partage avec vous ses envies, ses coups de cœurs, ses escapades, ses recettes et plein de belles choses.

LEAVE A COMMENT