Search

L’île des dieux : Bali

Home  |  Lifestyle   |  Voyages   |  Asie   |  L’île des dieux : Bali

L’île des dieux : Bali

Plages et temples à l’infini, lacs et volcans majestueux, repos et culture… Bienvenue au centre de l’archipel indonésien, sur l’île des dieux qui cultive fièrement son hindouisme au cœur du plus important pays musulman du monde. Cet été j’ai eu la chance de visiter durant quinze jours cette destination épicurienne idéale pour se ressourcer et découvrir le foisonnement créatif de l’hindouisme balinais. Deux semaines que mon mari et moi avons forcément distinguées, construites seuls sans passer par aucune agence de voyage. La première semaine à Ubud, au cœur de l’île ferveur dédiée à la visite des terres, la seconde à Tanjung Benoa dédiée au charme des côtes et de la vie noctambule.
Laissez-moi vous conter en mots et photos ce voyage à jamais gravé dans ma mémoire.

LovaLinda Bali FromTheSky

LovaLinda Bali FromTheSky iPhone

LovaLinda Bali VisaTurism

Il est presque obligatoire de passer par Singapour pour arriver à Bali. Tant mieux, le choc visuel est d’autant plus important. On atterrit entre plages et collines. À la sortie de l’avion, nous sommes immédiatement aspirés par cette chaleur humide et cette odeur spécifique à l’Asie des mers.

Symbole du chic exclusif, Bali a toujours fait partie de mon imaginaire exotique. Petite carte postale parfaite on y entre à condition de payer 25$ de visa. Les employés de l’aéroport semblent tous apaisés et détendus, un hymne aux vacances. Après avoir récupéré nos bagages on file à la station de taxi. La route est longue pour rejoindre Ubud, et encore plus pour notre nid de la semaine : le Hanging Gardens by Orient-Express. Jardins suspendus, leur nom semble déjà irréel.

Cet hôtel m’a toujours obsédée pour sa piscine à plusieurs niveaux au milieu de la jungle mais aussi parce qu’il est conçu pour les amoureux qui souhaite avoir le sentiment d’être seuls au monde. Comme le Marina Bay Sands de Singapour, il est de ces nids à vivre à deux avant de mourir, il valait donc bien son prix exorbitant et ses deux heures de route depuis l’aéroport. De la chaîne des hôtels Pansea Orient Express, le Hanging Gardens a ouvert fin 2005, pourtant ce havre de paix est comme neuf. Pour y arriver on traverse la moitié de l’île, une forêt tropicale, puis un petit village avant d’arriver au sommet d’une pente très raide dans la vallée de la rivière Ayung, en amont d’Ubud. Dans le lobby, le collier de fleurs et le cocktail de bienvenue remis par le personnel en costume traditionnel balinais deviennent subitement accessoires, presque superflus. La vue est là : captivante, ensorcelante, à couper le souffle. Tout ici est dominé par la rivière et les rizières. Impossible de se rendre compte qu’il s’agit d’un hôtel. Les villas s’échelonnent à flanc de coteau. Comme un théâtre où l’on mettrait en scène Dame Nature. Un funiculaire est d’ailleurs installé pour relier les villas, complètement intégrées, toit de paille, plancher en teck, et les parties communes dont le Spa en bord de rivière. Ah cette rivière, son chant mélodieux berce encore mes oreilles.

LovaLinda Ubud Bali

Les + de Hanging Gardens :

  • L’accueil et l’entrée toujours joliment fleurie
  • Les espaces tous ouverts
  • Les son constant de la jungle et de la rivière
  • Le joli porte-clé de la villa
  • Les ascenseurs funiculaires toujours conduits par un adorable employé et avec sa banquette pour s’asseoir afin d’admirer la vueLovaLinda Bali Ubud Hanginggardens Flowers
    LovaLinda Bali UbudHangingGardens Orientexpress
  • La magnifique piscine à débordement dont les courbes s’harmonisent avec la montagne, une vraie alternative aux piscines privées dont l’étroitesse ne permet pas de faire des longueurs.
    LovaLinda Ubud Hanging Gardens Pool HipstamaticLovaLinda Ubud Hanging Gardens Multi levels pool Temple
  • Les villas (il y en a 38 au total) étagées sur la colline, espacées les unes des autres, suffisamment pour respecter l’intimité. Leurs terrasses sont sans vis-à-vis et ont toutes un panorama splendide bien sûr. La notre, ici, était une Luxury Riverside.LovaLinda Ubud Hanging Gardens Private PoolLovaLinda Ubud Hanging Gardens Jungle Privatepool
  • La chambre à la décoration typique et chicLovaLinda Bali UbudHangingGardens RiversidePrivateVilla
  • Les mets du restaurant principal et sa cuisine asiatique et orientale.
  • Le bar au bord de la piscine.
  • Les boissons et snacks légers du goûter au bord de la rivière, dans un petit snack sympathique, qu’on atteint par un deuxième funiculaire
  • L’irréel petit-déjeuner où on découvre chaque jour des saveurs différentes, coup de cœur particulier pour la confiture de tamarillo, une des meilleures découvertes culinaires de ma vieLovaLinda Bali Ubud Hanginggardens Food
  • Le service largement à la hauteur du prix
  • La navette gratuite pour le petit village de Buahan
  • Le wifi gratuit

Les – de Hanging Gardens :

  • L’emplacement isolé à environ 20 mn en voiture du village d’Ubud (la navette de l’hôtel est payante)
  • Le spa et ses soins quatre fois plus chers qu’en France
  • Le prix exorbitants des loisirs, sports (location de VTT, rafting, trekking) et excursions en passant par l’hôtel (nous avons opté par une guide locale)

LovaLinda Ubud Hanging Gardens Multilevels pool

L’hôtel Hanging Gardens réunit donc tous les superlatifs. Ressemblant à un village traditionnel balinais bâti sur une colline, il est incontestablement l’un des hôtels les plus surprenants au monde. Quand on dort dans les draps de pareil établissement on hésite forcément à en sortir. Tout est fait pour s’y cloîtrer et s’y aimer des heures et des heures. Heureusement la nuit noire tombe tôt et au milieu de cette jungle on prend vite le rythme de Dame Nature pour se réveiller dès l’aube et ainsi profiter d’une longue journée à l’extérieur. Nous avions fait appel à Nyoman Sri Mayuni, une indonésienne qui maitrise incroyablement bien le français. Même s’il n’est pas nécessaire de parler pour admirer les paysages hors du commun ainsi que la richesse de la culture balinaise il est vraiment agréable d’être accompagnée par une locale qui nous explique alors les découvertes, les moeurs et la genèse des rites.

LovaLinda Bali Temple

Nous en avons pris plein les yeux. Des rizières aux temples en passant par les jardins, les fabriques de cacao, les grottes, la jungle, chaque balade a son thème, chaque thème a son mythe, chaque mythe a sa magie. Lorsqu’on se promène on est toujours émerveillé de voir un autel placé près d’un arbre, d’une rivière ou encore à un carrefour, afin d’apaiser les mauvais esprits. Par ailleurs ce n’est pas pour rien si Bali est surnommée l’île aux 20.000 temples, en effet depuis des siècles les balinais construisent des temples tous plus grandioses les uns que le autres, ils sont le symbole de l’île. En majorité hindous, avec d’anciennes traditions animistes, les Balinais sont très proches de la nature, même les maisons ont chacune leur petit temple.

Impossible de s’ennuyer et de ne pas trouver une activité qui plaise. L’île des dieux est aussi l’île ferveur.

LovaLinda Bali Plantation Cacao

Lovalinda Bali Rice Fields

Lovalinda Bali Rice Producer

LovaLinda Bali Butterfly

LovaLinda Bali Trip

LovaLinda Bali Spider

Si les Balinais honorent les mêmes dieux que les Indiens – la trinité Brahma, Shiva et Vishnu – ces divinités ne sont jamais représentées, contrairement à l’usage en Inde. À ce panthéon vient également s’adjoindre un culte des ancêtres divinisés ainsi qu’une multitude de dieux, de demi-dieux, d’esprits et démons hérités de l’animisme originel. Foisonnante, cette cosmogonie transcende ainsi tous les aspects de la vie quotidienne. Il n’est pas un jour sans que l’on vienne déposer au pied de l’autel familial, ou des grands temples populaires, une offrande en signe de déférence, une imposante corbeille de fruits frais ou de simples tressages de feuilles contenant grains de riz, pétales de fleurs et encens. Dérisoires et éphémères, magnifiques et éblouissantes d’élégance, ces offrandes apaiseront la mauvaise humeur des démons jusqu’au prochain cycle lunaire ou, tout au moins, jusqu’au lendemain… J’ai trouvé touchant de constater que même les quelques musulmans présents adoptent eux aussi ces coutumes d’offrandes et de prières avec paix, sans jugement et avec tolérance.

LovaLinda Bali MerajapatiTempleDalem Hipstamatic

Tant mieux pour les touristes puisqu’il ne passe pas un jour sur l’île des dieux sans qu’ait lieu une fête ou une cérémonie. Je vous l’ai déjà dit mais définitivement la grande richesse de la culture balinaise est un des principaux atouts de l’île. En plus, les Balinais étant très ouverts d’esprit, les diverses cérémonies sont ouvertes au public et les touristes y sont toujours acceptés.

LovaLinda Bali Canang

Mon meilleur souvenir fut la cérémonie de l’odolan du Temple Tirta Empul. L’odolan est également appelée la fête du temple. Les Balinais organisent en fait une immense bringue pour célébrer l’anniversaire de chacun des temples de l’île. Cette fête est donc rythmée par le calendrier lunaire et a lieu tous les 210 jours (une année) pour les Balinais. Étant donné que chacun de 20 000 temples de l’île est célébré, on a toujours énormément de chance de croiser l’une de ces cérémonies et plus le temple est important plus la cérémonie sera importante. La croyance veut que durant l’Odolan les esprits descendent du paradis pendant 3 jours, pour manger, assister à des danses, à des combats de coqs et à d’autres activités. Chacun des temples possède des rituels qui lui sont propres, mais dans la plupart des cas l’Odolan débute avec des femmes revêtues d’habits de  cérémonie se rendant au temple afin d’y déposer des offrandes.
Les deux jours suivants sont quant à eux rythmé par la prière et le son du gamelan, les danses, les théâtres de marionnette et autres festivités. Un bonheur pour les yeux, les oreilles et les papilles.

LovaLinda Bali Canang Annual Bithday

LovaLinda Bali Canang Annual Bithday Hindism

LovaLinda Bali Canang Annual Bithday Temple

LovaLinda Bali Canang AnnualBithday Temple

LovaLinda Bali Canang AnnualBithday Temple Girl

LovaLinda Bali Canang AnnualBithday Temple Mother

LovaLinda Bali Canang Rite

LovaLinda Bali MerajapatiTemple

LovaLinda Bali Children

Les visites incontounables à Bali côté terre :

  • La ville d’Ubud : foyer culturel et artistique de Bali. Les galeries d’art y côtoient une production artisanale très imaginative. Durant l’après-midi, l’âme d’Ubud se révèlera par une approche plus approfondie au cours d’une promenade dans les venelles plus secrètes du village.
  • La vallée Gunung Kawi, hommage aux monarques de l’île des dieux : leurs mausolées sont creusés dans le roc
  • La bourgade Sidemen nichée dans le piémont volcanique.
  • La ville Tirtaganga, à l’est de Bali et ses eaux bienfaitrices de son jardin aquatique princier
  • Le mont Agung le point culminant de l’Ile de Bali avec ses 3142 mètres
  • Le lac et le mont Batur
  • Le lac Tamblingan
  • Les piscines saintes de Tirta Empul
  • La terre plus austère de Singaraja
  • La luxuriance végétale des collines de Munduk
  • Les palais :
    • Le palais de justice de Klungkung (Kerta Gosa) édifié au XVIIIe siècle avec de magnifiques fresques, dans le style de la peinture locale, qui parsèment le palais : d’une part, celles qui laissent miroiter le paradis aux innocents, de l’autre, celles qui prédisent aux coupables des souffrances atroces
    • Le palais et le parc d’Ujung à Karangasem (Amlapura), construit vers 1920, c’est le palais d’été du dernier souverain de Karangasem
  • Les temples :
    • Le temple de Besakih, la mère de tous les temples, il domine l’île de tellement haut qu’il est souvent couronné de nuages
    • Le temple Sebatu, source naturelle et bains publics à ciel ouvert.Le grand temple princier de Bangli, dominé par un énorme banyan
    • Le temple Goa Gajah appelée grotte de l’éléphant avec sa magnifique cavité dont l’entrée figure un monstre gigantesque
    • Le temple princier de Mengwi qui offre ses hauts meru étirés vers le ciel
    • Le Taman Ayun construit au XVIè siècle par Dang Hyang Nirarta ancien temple principal du royaume de Mengwi qui perdura jusqu’en 1891
    • Le temple Ulun Danu bâti en 1663 au centre montagneux de Bali, situé à 1200mètres d’altitude
    • Le temple Tanah Lot, la tête dans les nuages et les pieds dans l’Océan Indien
  • Les musées et statue :
    • Le musée Puri Lukiza à Ubud qui donne un bon aperçu de la peinture balinaise
    • Le musée Neka avec une excellente collection d’Art modernes
    • Le musée d’Antonio Blanco, le Dali de Bali, au sommet d’une petite colline surplombant la rivière de Campuan
    • La statue de Kumara, l’enfant de Shiwa, au centre d’un rond-point situé au sud du village d’Ubud
  • Les rizières de Tegallalang, réputées comme étant les plus belles de Bali, au nord du village d’Ubud (Made Misi un des travailleurs est parmi en photos en Nikon ci-dessus) et de Jatiluwih
  • Les cérémonies :
    • La cérémonie de l’Odolan (photo et texte plus haut).
    • La cérémonie du limage de dent (important rite de passage pour les jeunes hindouistes balinais qui marque la transition entre l’enfance et l’âge adulte) a généralement lieu durant les mois de juillet et aout. Selon la croyance balinaise, le rituel du limage aide les jeunes gens à se débarrasser des mauvais esprits, les dents étant symbole de colère, de luxure, d’avarice et de jalousie.
    • La cérémonie de la crémation (aussi étrange que cela puisse paraitre, à Bali une crémation n’a absolument rien de morbide, au contraire le rituel de la crémation se déroule comme un jour de fête et tout est vécu dans la gaieté et dans la joie)
    • Les combats de coqs considérés comme un sacrifice destiné à apaiser les mauvais esprits.
  • La Monkey Forest qui abrite une large communauté de macaques et quelques vestiges archéologiques. Athmosphère de cité perçue en prime
  • Les courses de taureaux à côté ouest de Bali
  • Les fabriques de café, cacao, épices et thé avec dégustation au milieu de la végétation en prime

LovaLinda Bali Gunung Kawi

LovaLinda Bali Gunung Kawi Bridge

LovaLinda Bali Hinduism Temple

LovaLinda Bali PuraGunungRaung RiceTerraces

LovaLinda Bali Kayuamba Coffee Cacao

Les instants inoubliables à Bali côté terre :

  • Les excursions accompagnés d’un adorable guide privée racontant en français l’histoire et la culture de l’île (email : nyomanguide@yahoo.com)
  • Les spectacles nocturnes balinais inspirés par la mythologie hindouiste, adaptés pour donner naissance à des spectacles narratifs
  • Les cérémonies chaque jour dans un temple
  • Le coucher de soleil au lac Buyan
  • Les bains traditionnels dans les sources d’eau chaude
  • Les prières au cours d’une cérémonie de Barong caractéristique de l’hindouisme syncrétique balinais, nommé Agama Hindu Bali
  • Le dîner romantique au milieu d’une rizière chez Sardine
  • Les délicieux massages pour quelques dizaines d’euros à Ubud
  • Les spectacles de danse et musique traditionnelles entre 5 et 8€ avec les fameux Kecak (impressionnant chœur d’hommes sans instrument), Legong (ballet classique et gracieux) et Barong (grande fresque d’humour avec de nombreux personnages)
  • Le diner au Cafe Lotus qui donne face au palais royal qui se reflète sur une pièce d’eau avec son excellent spectacle tous les soirs. Il faut venir 30 minutes avant et payer 6,5€ pour être au premier rang

LovaLinda Bali Temple Hipstamatic

Au milieu de la jungle les averses tropicales nous ont rapprochés des dieux de l’île pour notre plus grand bonheur spirituel. Entre rizières en terrasse, torrents et palmiers je n’oublierais jamais la vallée Gunung Kawi et ses 10 énormes mausolées du XIè siècle, creusés dans la roche à la gloire des esprits de la famille royale et ses chevaliers. Visiter temples et rizières ce sont des milliers de marches, une robe longue obligatoire et ici une ceinture prêtée à l’entrée du site pour séparer le haut et le bas du corps (selon leurs croyances : le bon et le mal en nous), cette semaine à Ubud m’a définitivement fait renouer avec les longues randonnées et s’est achevée tellement vite. Je n’ai jamais été aussi proche de la terre que durant ces 7 jours mais aussi de la culture locale en se perdant dans les villages des montagnes.LovaLinda Bali Hipstamatic

Toutes les bonnes choses ayant une fin c’est à midi pile, lors de notre 8è jour à Bali que notre chauffeur est venu nous récupérer au Hanging Gardens pour rejoindre la côte et la station balnéaire de Nusa Dua où se trouve notre hôtel pour les 7 dernières nuits de nos vacances : The Royal Santrian. Finies les averses de pluie, la marche, les jupes longues et les réveils à l’aube, place à la farniente balinaise et à la folie de la nuit.

Notre chauffeur n’a pas cessé de nous le répéter durant la route qui nous séparait de Nusa Dua : «Vous avez choisi un nouvel hôtel ouvert tout récemment par un indonésien, pour nous c’est un des meilleurs de l’île, vous avez de la chance ». Et en arrivant on a immédiatement compris notre baraka.

LovaLinda Bali RoyalSantrian Pool

LovaLinda Bali RoyalSantrian Pool Jaccuzzi

LovaLinda Bali Nusa Dua Hipstamatic

LovaLinda Bali Nusa Dua

LovaLinda Bali RoyalSantrian Beach Hipstamatic

The Royal Santrian est caché au cœur de 2,5 ha de jardins tropicaux dans une zone préservée de Bali. Il est lui aussi un luxueux refuge qui nous a fait nous sentir chez nous. Situées sur la plage protégée de Benoa-Nusa Duo, les 22 villas luxueusement aménagées avec piscines privées et gazebos extérieurs sont conçues pour des séjours en couple. Nous n’avons croisé aucun enfant de tout notre séjour. Dans chaque villa une collection de meubles faits sur mesure et des pièces d’artisanat donnent la touche ancienne à des intérieurs contemporains. Comme à la maison. Mais la beauté de l’emplacement, de l’architecture, de la déco et du lieu ne sont même pas les points forts de l’hôtel. Ici la notion de service est la plus importante et le niveau d’attention très très élevé. Par exemple c’était pour nous la première fois que nous n’avions pas de buffet au petit-déjeuner, non c’est une carte illimitée où nous sommes servis dans notre villa, au bord de la piscine, au restaurant ou sur la plage. J’ai ici encore fait des découvertes culinaires mémorables. La cuisine “East meet West” (l’Orient rencontre l’Occident) nous a chaque fois séduite.

LovaLinda Bali RoyalSantrian Villa Feet

Les + de The Royal Santrian :

  • L’emplacement
  • Les villas absolument magnifiques ! Luxueuses, spacieuses et absolument gigantesques ! Le lit tellement immense à la literie parfaite. La salle de bain absolument magnifique : baignoire remplie de pétales de rose, douche séparée, toilettes et deux lavabos, mais aussi une douche de pluie à l’extérieur aussi
  • Le mini-bar avec eau, sodas et jus gratuits réapprovisionné tous les jours
  • L’architecture
  • La mise en avant de l’environnement (coup de cœur pour les frangipaniers et les orchidées fleuris absolument partout dans l’hôtel)
  • Le personnel attentionné, attentif, réactif et pourtant discret
  • L’intimité constamment préservée
  • La cuisine : les tapas, le gouter, les sushis, les cocktails, les gourmandises tout est un régal (avec les meilleurs pancakes aux fraises fraîches) ; rien qu’en écrivant les souvenirs me rendent dingues et me donnent envie d’y retourner vous imaginez ?!
  • Les cours de cuisine
  • La plage idéale pour les sports nautiques
  • La villa, les services et prestations au bon rapport qualité prix
  • Les navettes gratuites en voiture de luxe pour la ville, le centre commercial et les autres hot spots
  • La variété de sports nautiques
  • Le spa et ses soins régénérants

LovaLinda Bali RoyalSantrian PalmTrees

LovaLinda Bali RoyalSantrian InstaFood

LovaLinda Bali RoyalSantrian InCaseOfTsunami

LovaLinda Bali RoyalSantrian Pancake Strawberries

LovaLinda Bali RoyalSantrian Pool Sky

Les – de The Royal Santrian :

  • Les marées de ce côté de l’île qui empêchent de se baigner directement face à l’hôtel et force à changer de côte (même si l’hôtel met à dispo un chauffeur et une berline pour nous y déposer gratuitement)
  • Le nombre important de cérémonies privées dans l’hôtel (mariage, salons,etc.) qui empêche de profiter à sa guise de la piscine géante au jacuzzi même si c’était fun de vivre un mariage balinais-écossais en live
  • Le coucher de soleil absent (il était sur l’autre rive, à 20 minutes avec là aussi un chauffeur qui peut nous y déposer gratuitement)

LovaLinda Bali RoyalSantrian Beach Boat

LovaLinda Bali RoyalSantrian Wedding

Quand on a réussi à s’arracher du confort parfait de l’hôtel, le personnel du Royal Santrian sait organiser nos diners ‘coucher de soleil’, nos excursions et nos activités sportives. Un moyen de profiter sans souci des petits bonheurs de vacances. Ça aurait été dommage de ne pas profiter de la multitudes de choses à faire à Bali au bord de l’eau.

LovaLinda Bali Sunset

Les visites incontounables à Bali côté mer :

  • Le temple Tanah Lot l’un des temples les plus révérés de Bali, situé à 20km au nord de Denpasar
  • Le temple Batu Bolong et sa richesse de détails et sculptures dignes d’un travail d’orfèvre
  • Le monument commémoratif des attentats de Bali du 12 octobre 2002 dans la ville de Kuta, tuant 202 personnes et en blessant 209 autres. La plupart des victimes étaient des touristes étrangers, principalement australiens. Cette attaque est considérée, comme l’attentat le plus meurtrier de l’histoire de l’Indonésie.
  • L’île paradisiaque de Lembongan et la rencontre des cultivateurs d’algues de l’île
  • Les plages :
    • La plage de Sanur un ancien village de pêcheurs à Bali, elle offre des kilomètres de plages de sable en pente douce, protégées par le récif de corail. Le lagon est peu profond, propice à l’exploration sous-marine.
    • La plage de Jimbaran, magnifique plage de sable blanc avec des eaux tranquilles propices à la nage. Les marées sont quasi inexistantes. Merveilleux couchers de soleil. En soirée, sur la plage, restaurants pittoresques offrant des fruits de mer et du poisson frais.
    • La plage Dream Land à rejoindre en traversant un immense complexe immobilier
    • La plage de Tanjung Benoa (celle de l’hôtel, donc parfaite pour les activités nautiques)
    • La plage Nusa Dua, parfaite pour les enfants, on a pied loooooooin et il y a un centre commercial
    • La plage Kuta est une plage de sable fin avec une eau à grandes vagues, particulièrement appréciée des surfeurs. De forts courants rendent la natation difficile
    • La plage Amed superbe avec ses petits bateaux à balancier, sa vue sur le Gunung Agung et sa très jolie corniche
    • La plage Padang-padang refuge du championnat du monde de surf
    • La plage Lovina, géante plage de sable noir, s’étendant sur plus de 7 km, calme et le rendez-vous des dauphins

LovaLinda Bali Infinite Beach
LovaLinda Bali Nusa Dua ProfilePic

LovaLinda Bali Nusa Dua

LovaLinda Bali iPhone Snake

LovaLinda Bali Tree Beach Hipstamatic

 

Les instants inoubliables à Bali côté mer :

  • LovaLinda Bali Jimbaran FishBarbecueLes couchers de soleil :
    • au Temple de Tanah Lot
    • au Temple de Uluwatu
    • sur la plage de Kuta
    • sur la baie de Jimbaran
    • à Karangasem
  • Le déjeuner dans la Guinguette de plage Juice Park (Jalan Abimanyu Pantai, Gado Gado, Seminyak Beach)
  • Le resto de poissons face à la mer au milieu d’arbre sacrés Chez Gado Gado 
  • Les cocktails chavirants et le coucher de soleil sur la plage du Ku De Ta
  • Le barbecue de poissons frais grillés au Jimbaran Café à la tombée de la nuit éclairés à la bougie et par la lune
  • Les spectacles de danse du feu
  • Les spectacles de danseuses traditionnelles : Legong Dance et Kecak Dance
  • Les surfeurs impressionnant à Kuta Beach
  • La tradition du cerf-volant immémoriale, et très empreinte de mysticisme avec un festival à chaque de plage
  • Le kife surf maitrisé par son mari
  • Le snorkeling près de la barrière de corail avec pleins de Némo
  • Les tortues et les reptiles de Rimba juste à côté du parc à oiseaux
  • Les balades le long de Jalan Oberoi dans le quartier de Seminyak où se trouvent les meilleurs magasins et galeries
  • L’avant boîte au bord de la piscine du Cocoon Beach Club

LovaLinda Bali Turtle

LovaLinda Bali Dancer

Lovalinda Bali Dancer Portrait

LovaLinda Bali Sky Boat

LovaLinda Bali KiteSurf Boyfriend

Et voilà, maintenant j’imagine que vous comprenez pourquoi j’ai mis plusieurs mois à vous rédiger ce guide voyage à Bali. Quinze jours de vacances sur une île aussi complète c’était des milliers de photos à trier, des centaines d’activités à inventorier, des adresses à se remémorer et surtout le difficile choix des lieux que j’ai préférés visiter…
En conclusion j’espère que vous avez aimé voyager au travers de mon regard sur ce paradis qui honore sa réputation d’île envoûtante où on aimerait rester bien plus longtemps…

LovaLinda Bali Sunset Portrait

Photos NikonD5000 by Me & BMP
Photos iPhone (format carré) by Me
PREV

La nuit blanche à Singapour

NEXT

L'island Hideaway

WRITTEN BY:

Lovalinda c'est moi Linda une globe-trotter, qui depuis le 1er août 2011 met en ligne ici son bloc-note mode et beauté, son carnet de cuisine et le journal de ses voyages et sorties. Des passions qui vous veulent du bien !

  • MAGNIFIQUES ! Les photos, les descriptions, les lieux, l’hôtel, et puis sincèrement toi aussi. Si après ce billet, on ne souhaite pas partir là-bas de suite, c’est que l’on n’est pas humain ! Un grand bravo.

    12/01/2013
  • les photos sont vraiment magnifiques et tes diverses descriptions donne envie d’y passer une dizaine de jours, tout comme toi. Bravo !

    12/01/2013
  • lina
    REPLY

    Ca donne juste envie de partir, beau travail lovalinda!!

    12/01/2013
  • Juste un mot : merci ! Je projette un voyage en Indonésie en amoureux et j’avoue ne pas trop savoir par où commencer tellement il y a de belles choses à voir. Ton carnet de voyage estnunenbonne piste pour commencer. C’est très joliment raconté et illustré. Je garde précieusement sous le coude tes bonnes adresses notamment les deux hôtels ( sublimes !) et le guide francophone. Encore merci d’avoir partagé ce voyage de rêve avec nous !

    12/01/2013
  • delphine
    REPLY

    moi j en suis bouche bée , je peux plus rien dire !!!! tu as un réel talent qu il faut encore plus exploiter je suis sur que tu pourrais trouver un éditeur qui publierait tes récits de voyages !!!

    13/01/2013
  • Magnifique , ca me rappel tellement de souvenir … J ai adoré ce voyage aussi !!
    Merci de nous faire profiter !

    13/01/2013
  • Fatiha B.
    REPLY

    Je suis d’accord avec Delphine,! Tu as un réel talent d’écriture. Même si je n’ai pas les compétences pour en juger, le fait d’avoir systématiquement envie d’aller dans les endroits que tu décris montre ton talent pour nous faire partager tes voyages et tes expériences.
    Lovalinda, Blog mode me paraît donc bien réducteur.. ;-)
    Merci de nous faire rêver à travers tes récits!
    Bisous bonne continuation

    Fatiha B.

    14/01/2013
  • anne
    REPLY

    Elisabeth Gilbert, auteur de ‘Eat Pray Love’ a merveilleusement bien décrit Bali dans son. Mais alors là… ce billet est juste fantastique… Bravo tant pour la lecture que les merveilleuses photos.

    14/01/2013
  • Ah Bali…j’en rêve depuis des années ! Je devais partir il y a 2ans mais les impôts me sont tombés dessus ! Merci pour ce beau billet (que tu as du mettre du temps à rédiger en plus !)

    14/01/2013
  • moncef
    REPLY

    c’est extraordinaire merci de ce long commentaire qui m’a aidé à découvrir des lieux de reve el les photos sont superbes encore une fois merci.on a l’impression de vivre des moments fabuleux meme si le corps est ailleurs.

    12/03/2013
  • De magnifiques photos… et ce premier hôtel… quel cadre exceptionnel !!!

    26/04/2013

LEAVE A COMMENT