Search

L’impatience

Home  |  Lifestyle   |  Humeurs   |  L’impatience

L’impatience

Ma mère me répète souvent que je suis dotée d’une patience sans nom qui la bluffe à chaque fois que j’exécute quelque chose. C’est vrai que je suis capable de vider des placards entier, tout trier, plier et ranger par couleurs et type, mettre de l’ordre dans les papiers et une maison pleine de bibelots, décorer les salades, passer du temps à jouer avec les enfants même les plus turbulents et mille autres trucs qu’en fait elle, elle ne supporte pas faire.
Concrètement oui je suis minutieuse (regardez ce blog que j’ai construit de A à Z seule) mais non je ne suis pas patiente. Je crois même que je pourrais manger un rat mort pour éviter d’attendre et être certaine d’obtenir tout de suite maintenant ce dont j’aspire, mérite et souhaite.

Je ne dis pas que je suis une princesse et qu’il me faille tout quand je veux et où je veux. Mais par exemple patienter quatre heures à la Sécurité Sociale pour juste arriver au barrage de l’accueil puis à nouveau une heure pour justifier de galères de santé me rend encore plus dingue d’impatience. D’ailleurs comment voulez-vous que nous bouchions ce fameux trou de l’Assurance Maladie si elle même nous rend malade ? Je viens de vivre ce cauchemar. Aujourd’hui. Plus de cinq heures seule avec mon iPhone déchargé à regarder un tableau d’affichage, attendant désespérément mon tour. Si vous êtes milliardaire vous ne savez alors pas ce qu’est de se retrouver dans ces locaux où on étouffe et croise les plus grands cas sociaux de ce monde. Mais ce qui m’exaspère ce n’est pas de se rendre compte qu’on est en train de gâcher une journée de sa vie à dépendre d’institution française pour qui nous ne sommes qu’un numéro à 13 chiffres ; ce qui m’irrite c’est que durant ces heures où tu attends, tu subis cris, nonchalance et les pires scénarios plus morbides et glauques traversent ton esprit… Tu es comme tous ces gens qui mendient l’État Français. En revanche tu paies tes impôts. Ah oui, cadre célibataire trentenaire sans enfant ni connaissance sur la défiscalisation tu paies même bien bien cher. En fait je suis de ces français qui se font saigner chaque année de milliers d’euros pour être traités comme une assistée.

Vous me direz qu’une expérience difficile avec une administration n’est pas signe d’impatience. C’est vrai on a tous connu un jour une galère bureaucratique. Sauf que depuis cet horrible guet-apens je ne cesse de penser à quitter la France et j’ai envie de partir MAINTENANT !! Je m’imagine tout démarrer à zéro loin de ce pays que j’aime mais qui ne me le rend pas en retour… Amis de Beyrouth, Dakar, Dubaï, Los Angeles, Miami, Montreal, New York, Nouméa, Port-au-Prince, Tananarive, KIDNAPPEZ-MOI…

La patience est une vertue, “le guide le plus sûr dans le chemin de la fortune”, “la mère de la charité”, le meilleur remède pour tous les problèmes, bla bla bla… Je n’ai pas été livrée avec une once de cette qualité alors si vous en avez à m’en vendre je suis votre cliente sinon aidez-moi à partir.

Bisous capricieux.

PREV

L'Halloween

NEXT

Les ratés d'octobre

WRITTEN BY:

Lovalinda c'est moi Linda une globe-trotter, qui depuis le 1er août 2011 met en ligne ici son bloc-note mode et beauté, son carnet de cuisine et le journal de ses voyages et sorties. Des passions qui vous veulent du bien !

  • Isa
    REPLY

    hahaha! la patience et l ordre, oui ça c est bien ma camarade de classe qui prenait mon classeur le week-end pour le trier. Bises ;)

    02/11/2011
  • Aliciadlz
    REPLY

    Article très intéressant. Je reste toujours autant submergée par ton écriture.
    Pour en revenir à ce petit ras-le-bol, sache que l’on dit de moi la même chose en ce qui concerne la patience et blablabla, surtout avec les enfants des”autres” ou visiblement on n’a l’impression d’être la seule personne où rien n’agace dans les cris, caprices et autres des enfants LOL ( c’est toujours comme çà quand se ne sont pas les nôtres hein) enfin bref ! Cela dit, j’ai quitté Paris ( imagine la galère comparé à Marseille où tu as quand même du soleil lol ) pour suivre mon mari en Chine. Verdict = Bon sang ! Pourquoi ne suis-je pas parti plus tôt ;) ?!!
    La vie est trop courte pour y passer la moitié du temps à courir après les institutions françaises :)

    30/01/2014

LEAVE A COMMENT