Search

L’American Vintage so cool

Home  |  Mode   |  Bons Plans   |  L’American Vintage so cool

L’American Vintage so cool

Le 3 octobre dernier j’ai eu la chance d’être invitée à l’inauguration de la nouvelle boutique American Vintage à Marseille (31 rue Francis Davso). Mais surtout j’ai eu un véritable coup de cœur pour cette marque marseillaise créée et dirigée par un homme autodictate d’une simplicité et humilité si incroyable que je me devais de marquer le coup sur le blog. Moi qui ai toujours cru que ce label était inabordable, je me suis carrément trompée.

L'American Vintage so cool | Lovalinda | Inaguration Boutique Marseille Mickael AzoulayL'American Vintage so cool | Lovalinda | Jumper L'American Vintage so cool | Lovalinda | Nathalie L'American Vintage so cool | Lovalinda | Nathalie Selfie IMG_8445 L'American Vintage so cool | Lovalinda | Vendeuse Boutique Marseille L'American Vintage so cool | Lovalinda | LouiseL'American Vintage so cool | LovalindaL'American Vintage so cool | Lovalinda x Nathalie et Louise

Vous avez pu le suivre sur les réseaux sociaux, cette soirée a été géniale. Des mets délicieux, un dj talentueux, des shopping bags offerts qu’on pouvait se faire customiser, des vendeuses adorables et un fondateur disponible, autant dire que j’ai passé un super moment. Et puis j’ai surtout pu découvrir une jolie boutique à l’univers “zen” et une collection que j’aimerais posséder de A à Z.

Je ne sais pas si vous connaissez tous American Vintage. Normalement si vous êtes fan de mode vous êtes déjà sensibles à ses pièces intemporelles dans des matières douces. Sinon, pour les autres qui découvrent cette enseigne laissez-moi vous résumer sa success-story.

Bien que son nom ne l’indique pas, American Vintage est une marque marseillaise (mais ça je l’ai déjà dit). Michaël Azoulay, alors qu’il n’a même pas trente ans et qu’il est un jeune vendeur de jeans armé d’un bac pro en électricité, décide de devenir son propre patron et créé Ana Paola, une ligne de prêt-à-porter destinée aux femmes, dont la spécialité est le pull. Pendant l’inauguration il a d’ailleurs fait un discours émouvant où il explique que c’est sa femme qui l’a poussé à voler de ses propres ailes. En 2005, après plusieurs voyages aux États-Unis, le jeune entrepreneur modernise sa marque et change alors Ana Paola en American Vintage. En 2006, une première boutique ouvre à Marseille. L’année suivante, c’est à l’étranger, à Athènes qu’il s’ouvre à l’internationale. Quatre ans seulement après son lancement, la marque dispose de 500 points de vente en France, et dans d’autres pays d’Europe. Une centaine de magasins aux Etats-Unis et en Asie la distribuent également. C’est dire si la marque a une ascension aussi dynamique que son fondateur.

Il faut dire que les vêtements de la marque jouent sur la légèreté et la transparence, les matières naturelles (le coton, le lin, la laine, l’alpaga, le cashmere), les couleurs tendances, avec une pointe d ‘esprit bohème. C’est ce côté “vintage” qui en fait tout le charme. On comprend pourquoi Scarlett Johansson, Penelope Cruz, Cameron Diaz, Kristin Scott Thomas, Jennifer Aniston, Jessica Alba, Sophie Marceau, Jane Birkin, Lou Doillon, Charlotte Gainsbourg ou Françoise Hardy ont aussi craqué. Comment ne pas apprécier le confort romantique de la griffe ?

Les + d’American Vintage :

  • Les vêtements souples et toujours très agréables à porter
  • Les matières douces
  • Les finitions effectuées à la main
  • Le style minimaliste, intemporel, délicieusement rétro et un brin bohème
  • Le tee-shirt à manches longues ou courtes, tout fin, qui est comme une seconde peau, plus qu’un basique, un must !
  • Les gilets et pull cocooning (pendant l’inauguration j’ai essayé le modèle DEE293 Military)
  • Le cashmere à prix raisonnables
  • Le rapport qualité-prix en général
  • L’histoire de la marque
  • Les collections toujours au fait des tendances
  • La nouvelle gamme homme lancée en 2008 qui reste dans l’esprit des modèles pour femme (Mr Lovalinda a aussi craqué sur la marque et ce pull)
  • Le site internet sobre et chic
  • La e-boutique sur son site American Vintage store
  • La proximité du fondateur
  • Les vendeurs drôles et passionnées
  • L’interactivité de la marque sur les réseaux sociaux (je les suis sur Facebook, Pinterest, Instagram et Twitter sans jamais m’ennuyer)

Les – d’American Vintage :

  • Les pièces cocooning (souvent en angora) qui perdent leurs poils et parfois grattent

La sélection Lovalindesque disponible en quelques clics :


Authenticité, simplicité, sensualité, légèreté, transparence, superpositions et romantisme, tels sont les concepts qui viennent s’entremêler dans ma tête quand je pense à American Vintage. Alors si vous êtes vous aussi adeptes du look 100% coton l’été et 100 % cashmere l’hiver vous avez trouvé votre marque ! Que vous soyez un homme ou une femme.

Pour finir, merci encore à Benjamin, de l’agence Bureau 76 pour les invitations à l’inauguration et surtout l’occasion qu’il m’a offert de nouer avec cette marque que je croyais inaccessible. N’hésitez pas découvrir toute leur collection sur leur site internet ici et les adresses de leurs points de vente .

Photos by me, BMP❤ et Nathalie

Et maintenant, les commentaires !

PREV

Le Département du Luxe

NEXT

Le Zara Studio inespéré

WRITTEN BY:

Lovalinda c'est moi Linda une globe-trotter, qui depuis le 1er août 2011 met en ligne ici son bloc-note mode et beauté, son carnet de cuisine et le journal de ses voyages et sorties. Des passions qui vous veulent du bien !

  • Bravo pour cet article et ces photos. Encore merci pour ta gentillesse ! ++

    21/10/2013
  • Génial ton article !
    Nous y étions aussi et on a vraiment passé une bonne soirée. L’organisation était parfaite et on a adoré la nouvelle collection.

    Merci pour le petit historique, je n’étais pas au courant pour la première marque de M.Azoulay.

    A bientôt,
    Julie
    http://enmodebonheur.fr

    25/10/2013
  • Austin
    REPLY

    Je n’ai qu’un mot a dire : MERCI

    07/11/2013

LEAVE A COMMENT