Search

Lettre à Marseille

Home  |  Lifestyle   |  Sorties   |  Marseille   |  Lettre à Marseille

Lettre à Marseille

Très chère cité phocéenne,

Je t’écris ces mots car j’en ai assez que notre histoire soit si compliquée.

Mes journées près toi ne se ressemblent jamais. Tu me surprends, me régales, me secoues, me déranges, me bouges, m’exaspères et chaque jour tu m’étonnes. Il était temps de t’écrire ces mots pour que tu saches tout ce qui me passionne chez toi.

Mais pourquoi est-il impossible de construire une aventure stable toutes les deux ? Un jour on s’aime, le lendemain on se déteste, le surlendemain on ne peut plus vivre l’une sans l’autre puis deux jours après on se dénigre. Ça n’en finit plus depuis 3 ans. Je sais, tu as mille visages.

Avec toi, Marseille, je mange bien

L’Eau à la Bouche – 120 Corniche Kennedy – 04 91 52 16 16 :  Je n’ai jamais gouté meilleure pizza. Certes il y a beaucoup d’attente et les prix sont un peu excessifs mais je fonds de plaisir à chaque bouchée.

Les Trois Forts – Hôtel Sofitel Vieux Port – 36 Boulevard Charles Livon -04 91 15 59 56 : Qui aurait cru que je deviendrais fan d’un restaurant d’hôtel ? Certainement pas moi. Pourtant entre son cadre féérique, sa vue panoramique, son chef talentueux c’est de loin une des meilleures adresses marseillaises

Le Rhul – 269 corniche JF Kennedy – 04 91 52 01 77 : Comment t’aimer ma Marseille sans goûter ta bouillabaisse ? Celle du Rhul est juste délicieuse et la vue sur le coucher de soleil derrière tes îles du Frioul appréciable… Il paraît que celles du Miramar et Chez Fonfon se valent aussi. A tester.

La 504 – 34 place aux huiles – 04 91 33 57 74 : Son couscous est délicieux. C’est d’ailleurs lui qui a régalé les convives de mon mariage. Sa viande est halal mais les serveurs parfois exécrables font que je le prends toujours à emporter.

Sushi Room – 50 rue vacon – 04 91 33 47 43 : On n’y va pas pour le cadre plutôt simple mais pour la délicatesse des employés et surtout l’excellence des sushis :les meilleures recettes et produits (Cerise sur le maki : le poulet est halal)

Avec toi, Marseille, je grignote gourmand

Sylvain Dupuichaffray – 66 rue Grignan – 04 91 33 09 75 : Pour celles au régime oubliez vite cette adresse addictive et best-seller des friandises. Le patissier est un incontournable avec ses créations devenues des classiques. Le “Manège Enchanté” (un macaron crème pistache basilic frais et fraises) ou encore la “Tarte Chocolait” (ganache de chocolat, banane et caramel) m’offrent toujours une petite mort.

Häagen-Dazs – 2 Quai du Port – 04 91 13 11 08 : Il faudrait être fou pour ne pas déguster leurs délicieuses glaces avec vue sur ton Vieux-Port. Les serveurs sont bipolaires et souvent débordés mais la responsable toujours souriante et généreuse, un vrai petit plus !

Starbucks Coffee – 17 Rue République – 04 91 90 74 86 : Le lait vanille, les pancakes du p’tit déj, les muffins au goûter c’est l’adresse idéale pour se réchauffer les rares jours de froid. Le must : la splendide décoration intérieure qui vous emmène au XVIIIè siècle.

Avec toi, Marseille, je bouge mes fesses

Pole Dance Academy – Cours Etienne d’Orves, 35 bis Rue de la Paix Marcel Paul – 06 12 53 58 80 : Il est impossible de vivre à Marseille en tant que femme accomplie sans se déhancher autour de la barre de fer. France Grieco nous apprend dans son école la Pole Dance : activité physique alliant danse, grâce, sensualité et sport acrobatique. Exténuant mais que du bonheur !

Stade Vélodrome – 3 boulevard Michelet : Qui ne saute pas n’est pas MarseillAIS. Non, Marseille, je ne supporte pas ton club mais oui j’aime vibrer, crier, chanter dans son enceinte.

Le Vélo MPM : Marseille vu que je t’aime je ne te pollue pas. Pour mes petits déplacements j’opte pour tes vélos en libre-service. Je roule en toute tranquillité avec un vélo un peu lourd mais qui m’offre confort et sécurité.

Avec toi, Marseille, je voyage sans prendre l’avion

Notre Dame de la Garde et le Panier : Pour 5€ par personne et par lieu insolite ton petit train sur le Vieux-Port c’est la visite incontournable. À chaque fois j’en prends plein les yeux. De ta Bonne-Mère je te vois d’en haut, du Panier je te découvre d’en bas.

Le quartier de Noailles, la Porte d’Aix, le palais Longchamp et les Puces de Madragues : Pourquoi s’envoler pour Alger, Dakar ou Moroni ? Langues différentes, cultures mélangées et certainement les prix les plus bas de France ces trois quartiers sont dépaysant ! Blédards, poubelles et rats font malheureusement partis du voyage.

Le Cours Julien : Zones piétonnes, ambiance Bourgeois Bohème, fripes et nombreuses terrasses de cafés sur la Place Notre-Dame-du-Mont j’aime ton plateau du Cours Julien même si on perd un poumon pour le rejoindre. La plupart des murs et façades de boutiques sont tagués ou de couleurs très vives et on trouve même un plan d’eau rafraîchissant en été où les enfants font naviguer leur bateau en papier. Tellement chou !

Le Palais du Pharo – 58 bd Charles Livon : Avec sa vue imprenable sur le Vieux-Port, le Pharo fait le bonheur des photographes et des familles qui viennent profiter de la pelouse. Pendant longtemps sous travaux et inaccessible on peut désormais visiter ton palais, assez imposant construit pour Napoléon III en 1858 et admirer sur tes marches chaque soir un splendide coucher de soleil.

Les îles du Frioul : C’est la partie de toi que je préfère. Je prends le bateau sur le Vieux-Port pour 10€ l’aller-retour et après 15 minutes de navigation je me sens en vacances. Plus audacieux, je loue un jet-ski que mon namoureux conduit. Pique-nique et nous voici seuls au monde sur une des criques qu’aucun randonneur ne peut atteindre.

Avec toi, Marseille, je me dore la pilule

Plage des Catalans : La plus proche de ton centre-ville et sur la Corniche on peut la fréquenter à tout moment et y apprécier les matchs pros de beach-volley.

Plage du Prophète : À rejoindre après un footing sur la Corniche et préférez le soir où elle est déserte pour un dernier bain sous le coucher de soleil

Calanque de Sormiou : Après la découverte à pied du Parc des Baumettes on descend un sentier balisé pour rejoindre la plage de sable fin, les plages de galets et des criques d’un autre monde

Calanque de Niolon : À la sortie de Marseille en direction de Carry c’est l’endroit privilégié pour rentabiliser masque, palmes et tubas. On admire aussi son port, vrai petit paradis.

Je suis arrivée dans tes bras à reculons et je te quitterai dans une mare de larmes.

Marseille je t’aime, condamne-moi à errer sur tes terres.

NEXT

Le mirage oriental

WRITTEN BY:

<p>Lovalinda c’est moi Linda une globe-trotter, qui depuis le 1er août 2011 met en ligne ici son bloc-note mode et beauté, son carnet de cuisine et le journal de ses voyages et sorties. Des passions qui vous veulent du bien !</p>

  • Luckylex
    REPLY

    la vraie marseillaise que je suis te dit bravo…

    13/08/2011
  • Hans
    REPLY

    Ceci est une ville. Qui méritatit depuis longtemps un tel article. Sur un site qui fera parler de lui si ça continue comme ça a commencé. Vas-y Linda. Go. Et oublie Arles.

    15/08/2011
  • Giulia
    REPLY

    Comme c’est bien dit!!!
    Tes mots sonnent juste: Marseille, on peut l’adorer telle une madone, ou la détester telle une fille des rues, mais elle ne peut laisser indifférent…Et pour ceux qui la côtoient et l’apprécient depuis des années, comme moi, tu as mis dans le mille…

    16/08/2011
  • Enlitghening the world, one helpful article at a time.

    29/10/2011
  • val
    REPLY

    essaye les gelati nino y a pas meilleurs glaces au monde.

    31/07/2012

LEAVE A COMMENT