Search

L’overdose d’Instagram

Home  |  Lifestyle   |  Humeurs   |  L’overdose d’Instagram

L’overdose d’Instagram

Vous vous rendez-compte : le magazine Gazelle m’a quand même mis dans son top 8 des filles canon à suivre sur Instagram ! Avec l’interview Beauté d’ELLE j’ai un peu de mal à croire le coup de projecteur encore porté sur mon blog ces dernières semaines alors que je n’ai pas l’impression de me vendre. Pourtant je peux vous dire qu’avec les centaines de mails de sollicitations que je reçois tout ça est bien réel et m’excite comme une petite puce en chaleur (je sais que ça ne se dit pas mais on s’en fout…). Instagram. Parlons-en puisque c’est le sujet. C’est un peu LE réseau social du moment et c’est vrai qu’il est très addictif. Je m’y suis inscrite naturellement il y a un peu plus de deux ans maintenant. Au départ je postais environ une photo par semaine, et encore… J’utilisais surtout l’application pour l’originalité de ses filtres et localiser précisément des adresses où je suis passée. Mais depuis un an je m’y connecte plus régulièrement, et presque quotidiennement quand je suis en vacances (la période de l’année où je prends logiquement plus de photos), ça m’aide entre autres à me rappeler mes endroits coup de cœur pour m’accompagner quand j’écris mes guides Voyage et bon plan Sorties sur le blog.
Sauf que depuis quelques jours je suis à ça (imaginez mes deux doigts quasi collés) de me désinscrire du réseau social. Oui Instagram commence à me sortir par les yeux et pour plusieurs raisons. Je m’explique.

D’abord, puisque tous les goûts sont dans la nature, pourriez-vous me dire pourquoi j’ai l’impression de toujours voir la même chose ? Non mais sérieusement : est-ce que nous sommes tous des moutons qui achetons, mangeons et photographions les mêmes trucs ? Quand je pars à la conquête de nouveaux profils à suivre je suis souvent déçue du casting et je finis le plus souvent par déconnecter mon téléphone. Par exemple j’en ai assez de constater que la plupart des fans de mode portent la même chose, les mêmes marques et les mêmes créateurs. Alors où sont ces instagramers qui ne postent pas pour poster, où sont ceux qui ne se prennent pas systématiquement en “selfie” (se prendre tout seul, je traduis pour ma mère hein), ceux qui ne shootent pas leurs vêtements posés sur un lit tout froissé… En gros, où sont les instagramers qui aiment tellement la fringue qu’ils l’honorent par des photos de qualité ? Et c’est pareil pour la bouffe et les produits de beauté…
Alors c’est vrai que je suis un tantinet sensible à l’esthétique mais quand même on est en train d’arriver à un point de non-retour là… Est-ce que poster son look/son assiette/sa laque est devenue une fin en soi peu importe la situation (qualité pourrie, miroir minuscule voire cassé, bordel en arrière plan, lumière dégueulasse, parfois tout ça à la fois) ? La vraie interrogation est : est-ce que s’abstenir de télécharger une photo tue ?!

L'overdose Instagram | LovaLinda x JokesDeuxième raison qui me donne envie de fuir Instagram : la course aux Like et aux Followers qui dirige le réseau social. Ce qui est dingue c’est que même dans la vraie vie l’accro à Instagram parle de l’influence en fonction du nombre de K d’abonnés ou dessous les photos ! Extrait d’une conversation que j’ai (vraiment) entendu : “-Nan mais Trucmuche est suivie par 45K, je suis certaine qu’elle les a achetés -Tiens, t’as vu j’ai eu Whatmilliard de Like sur ma photo, c’est mon record -D’ailleurs je comprends pas comment Machin fait pour accumuler autant de J’aime et Followers alors que même un enfant peut faire ses photos” Admettons qu’on fasse abstraction du vide de la discussion où les deux personnes ne s’écoutent même pas, sérieusement, depuis quand sommes-nous soumis à la dictature des nombres ? En tout cas Instagram en est victime : regardez bien certains hashtags tellement racoleur #FollowMePleaaaaaase et les photos de ceux qui vont jusque poster le corps à moitié nus pour un maximum de “J’aime”… Personnellement j’ai choisi mon camp en optant pour un profil privé : petit comité afin de partager en temps réel un peu de ma vie sans espérer finir populaire (je n’en ai de toutes façons aucunement la prétention).

L'overdose Instagram | LovaLinda

Enfin, le dernier point qui me déçoit d’Instagram : la quantité d’images piochées sur le web. Voilà je suis triste de voir que mon réseau social préféré, dédié à la base aux jolies photos personnelles devient digne de mon mur d’actualité Facebook 2009 (à l’époque où je suivais tout et n’importe quoi). Entre les regram pour des concours (avec des photos moches s’il vous plait), les citations sur photo pourrie, la qualité dégueulasse à force de copier-coller et bien tout ça ne me fait plus rêver comme avant… Et le comble c’est que les Instagrameurs qui proposent des photos de qualité, uniques et instantanées finissent par les signer et là ça devient in-esthétique… Bref, j’ai presque envie de monter une association pour le retour à l’authenticité et la beauté sur ce site !

J’imagine que vous comprenez mon overdose, même si vous ne la cautionnez certainement pas. Cependant, il n’est pas question d’achever ce billet sur des notes négatives et déprimantes. Vous pensez bien que la nana positive que je suis a ses solutions :

Résolution n°1 : je vais me connecter sur Instagram uniquement quand j’en aurais besoin (ça sert à rien d’y aller pour passer le temps sauf pour me brûler la rétine)
Résolution n°2 : je vais me concentrer sur les profils qui sont plus à l’image de mes envies sur Instagram (genre voici mes chouchous aux photos souvent “parfaites”, quasi toujours géocalisées et qui savent mettre en valeur ce qu’il photographie : MalikHD, Natsobe, LaurAussie, Birdinheels, MadameJuju, Alhabama_Duel, Louise_Mery, AliceXDarling, Selivey, RejaneMode, CamilleAParis, Hollycamille, MatthieuBlanco, AuroreACertainRomance, Mieve, TheRealMina, Nora_Lvrs, Rebi_, LeBlogDeBetty, Daaamn, SongOfStyle, GaryPepperGirl, Styleheroine, Joyana, LadyAviva, LHallyday… et j’en oublie certainement)
Résolution n°3 : je ne Likerai plus les photos que je n’aime pas dans leur entièreté pour ne pas cautionner

L'overdose Instagram | LovaLinda

Attention, je rappelle que ce petit billet d’humeur est personnel… J’ai conscience que la perception qu’on a des choses est très subjective. Mais voilà c’est ma vision, mon overdose et si vous avez d’autres profils géniaux à me recommander (genre le vôtre aussi) et des réponses à mes interrogations : je suis preneuse !

Photo Featured by BusinessInsider et images by WeKnowMemesDeveloperMemes, GotSmile

Et maintenant, les commentaires !

PREV

La nouvelle contributrice

NEXT

La coupure de printemps

WRITTEN BY:

Lovalinda c'est moi Linda une globe-trotter, qui depuis le 1er août 2011 met en ligne ici son bloc-note mode et beauté, son carnet de cuisine et le journal de ses voyages et sorties. Des passions qui vous veulent du bien !

  • Nayla
    REPLY

    Je partage ton avis lovalinda au début Instagram était à la base juste un filtre je m’en souviens et non un réseau social, après ça a été racheté par FB et c’est vrai qu’à la base les gens poster des photos personnelles et maintenant c’est un peu la débandade on va dire. Mais bon c’est comme Facebook au début ça part d’une bonne intention tu retrouves des gens que tu avais perdu de vue etc… Et au final ça devient limite vicieux et en mode makrelage c’est pour cela d’ailleurs que j’y vais très rarement et ne poste plus rien. Instagram j’y vais pour suivre les photos de certaines blogueuses et le blog de betty et son petit ami daaaamn en font parties, le tien aussi surtout pour tes voyages qui me font rêver et me donne envie de m’évader, mais il y a beaucoup de personnes qui ont un compte qui poste des jolies choses mais je ne l’ai pas en tête. Mais ce que tu dit es vrai jsuis d’accord les gens postent tout et n’importe quoi parfois juste pour être remarquer mais le nombre de like ou j’aime pour moi ça veut rien dire…

    19/03/2014
  • Merci beaucoup de m’avoir cité c’est très flatteur! Je suis tout à fait d’accord avec toi et malheureusement depuis l’achat de l’application par Facebook la qualité de l’application s’est complétement cassée la gueule… Pour ma part Instagram c’est plus un support de travail et donc je suis obligée de ne pas poster tout et n’importe quoi n’importe comment. Instagram est un super reseau quand on ne follow QUE des bons profils et parfois il faut faire le gros nettoyage!
    Je t’embrasse :)

    20/03/2014
  • sameh
    REPLY

    mais c’est carrement ca justement je te suivé sur insta et je me suis desinscrite car cela m’ avait vraiment gonflé de parler avec des gens qui sont d’une hypocrisie pas possible ki se ruine pour etre a la hauteur d’autres personnes juste pour avoir plein de likes non mais suicide total bref sache que malgré mon absence sur ces reseaux je te suit quand meme grace a ton blog et continue d’etre se que tu es !!!
    en esperant un jour te croisé dans les rues marseillaises.

    20/03/2014
  • J’adore Instagram
    N’ayant ni tweeter et ni FB c’est le seul réseau social qui me rapproche de mes amis et de mes centres d’intérêts (mode africaine, créateur africains, mouvement nappy girl -càd- cheveux crépus naturels).
    J’ai pu découvrir des artistes africains qui n’ont pas de vitrine sur internet et surtout dans les magazines.
    Ils utilisent donc massivement instagram pour publier leurs superbes créations.
    Et pour ma part, ça me permet de m’exprimer quasi instantanément par des images et avec le moins de commentaires possibles.
    Voici 3 comptes instagram que vous pouvez consulter et pourquoi pas vous y inscrire:
    ●Duabaserwa
    ●Taibobacar
    ●Christie Brown

    Bisous les filles et kiss à Linda.

    24/04/2014

LEAVE A COMMENT