Search

Les ratés du mois

Home  |  Beaute   |  Les ratés du mois

Les ratés du mois

 

Dans un blog on trouve toujours pleins de conseils à appliquer, des astuces pratiques au quotidien, des textes qui nous laissent rêveurs et des marques qu’on a très envie de tester. Mais qu’en est-il de nos esprits sarcastiques et moqueurs ? Puisque j’ai un regard critique  sur tout, vous pensez bien que je n’ai pas ma langue dans ma poche…

Chaque mois j’ai envie de partager avec vous les photos d’artistes connus qui ont eu styliste et /ou maquilleur et/ou coiffeur en perdition.

Août s’est achevé hier… C’est parti !

 

La catégorie beauté

Le prix du raté beauté est attribué à BLAKE LIVELY !

Elle voulait certainement :

  1. un teint de pèche élégant, délicatement mat et poudré
  2. un maquillage nude pour accentuer son charme naturel
  3. une coiffure néohippie avec un blond paille

Résultat : 

  1. Une peau luisante et grasse. Bien sûr avant de lui attribuer le prix j’ai bien vérifié qu’il ne s’agissait pas de sa statue au musée Grévin tant elle est cireuse. Non non c’est bien la vraie Blake.
  2. Un make-up qui manque clairement de légèreté, bien loin du naturel, ici elle a opté pour un maquillage trop fort, trop or, trop bronze, trop effet faux-cils, trop rose flamboyant sur les lèvres, trop trop trop ce qui accentue encore plus ses petites imperfections.
  3. Un décoiffé pas coiffé et un cheveu (non pas la couleur) sec, filasse comme de la paille. Une racine qui fait “coucou me v’là” et des mèches barreaux de prison.

Le conseil pour sauver Blake :

Teint chargé + Lèvres couleur bonbon périmé + Sourcils irréguliers + des patés multicolores aux paupières = make-up de vieille presbyte.

Le maquillage c’est comme tes robes, Blake, ça doit tomber sans faux plis…

 

 

La catégorie Mode

Le prix du Look raté du mois est attribué à GWEN STEFANI !

Elle voulait certainement :

  1. Avoir un look bohémienne chic
  2. Mélanger les imprimés
  3. Jouer avec les superpositions matières

Résultat : 

  • Un style négligé qui rappelle une serpillère qu’on aurait trempé dans la javel et essoré (si si regardez les cheveux en plus). On jurerait que maman Stephani est une affreuse radine qui refourgue à sa fille toutes ses vieilles frusques.
  • Des tongs jaunes fluos trop larges et trop courtes qu’elle a du piqué à un clochard sur Hollywood Boulevard. Le plastique déborde sur le coté mais y’a le gros orteil qui caresse le sol…
  • Question mélange c’est réussi ! Mais plutôt dans le genre choc (imprimés + tie-die + rayures = boite de Quality Street) que dans le style chic

Le conseil pour sauver Gwen :

Pull de jogging + Jupe longue en soie + Tongs + Gilets en laine + Manchette + Sautoir + Lunettes papillons + Son enfant qui marche pieds nus sur le trottoir = Prévoir une pancarte “Sivouplé poure mangé”

Gwen, toutes tes pièces qui ont du te couter un bras méritent une association moins brouillon pour les rendre crédibles.

 

 

La catégorie Mode-Beauté : On ne peut plus rien pour elle

Le raté total du mois (en espérant qu’elle ne devienne pas une habituée, d’ailleurs si tu me lis je peux t’aider) est attribué à LORIE PESTER !

Elle voulait certainement :

  1. Un look garçonne femme fatale
  2. Des chaussures branchouilles = escarpins Louboutin
  3. Une coiffure à la Marilyn Monroe des temps modernes

Résultat : 

  1. Une enigme de la Fashion Police. De la coiffure au look jusqu’au maquillage cadavérique comment un agent et un mec peuvent laisser sortir ainsi une artiste de moins de 30ans. Un mélange de styles et époques qui ne sont pas à la mode.Un pantalon informe beaucoup trop long et une veste énigmatique qui rappelle un tailleur des années 90 sorti d’une friperie de Bonneville. Je ne parle pas de la chemise qui à la rigueur aurait du être portée dans le pantalon mais vu que c’est du 14ans (récup du collège certainement) elle est trop courte !
  2. Les pieds en dedans, les bras raides, la poitrine gonflée et le sourire aux oubliettes, Lorie fait l’impossible pour garder l’équilibre sur ses stilettos et marcher au rythme de son mec.
  3. L’impression qu’on a posé un saladier Ikea sur la tête pour couper les cheveux. D’odieuses racines qui laisse deviner un cheveu sale. Une boucle permanentée qui ne se fait plus depuis les années 90 (encore). Ne parlons pas des Ray-Ban qui semblent avoir été piquées à son mec tant elles sont hors-sujet.

Le conseil pour sauver Lorie :

Le hic avec la cagole qui se prend pour une reine c’est qu’elle ne va à aucun mec. Même pas à Philippe Bas qui ne sait plus comment (s’as)sortir avec sa moitié.

Affirme toi dans un style moins Laetitia Hallyday du pauvre. Faut pas jouer avec les habits de mamy, Lorie ! Tu es jeune, fraîche avec de vrais atouts, exploite-les.

PREV

Les sites à suivre

NEXT

Les ratés de septembre

WRITTEN BY:

Lovalinda c'est moi Linda une globe-trotter, qui depuis le 1er août 2011 met en ligne ici son bloc-note mode et beauté, son carnet de cuisine et le journal de ses voyages et sorties. Des passions qui vous veulent du bien !

  • Amel Tall
    REPLY

    Hahaha! C’est crapuleux comme post. Mais j’adore!
    Surtout L’award de la plus désespérée. On dirait qu’elle sort d’un épisode de Julie Lescot. Comme quoi etre friqué n’aide pas toujours!

    09/09/2011
  • Fialnly! This is just what I was looking for.

    20/11/2011
  • A rolling stone is worth two in the bush, thanks to this atircle.

    23/11/2011
  • Odieux… mais un peu vrai. Par contre. J’adore les lunettes de Gwen Stefani moi! Bises

    13/12/2012

LEAVE A COMMENT