Search

Le film Intouchables

Home  |  Lifestyle   |  Humeurs   |  Le film Intouchables

Le film Intouchables

Intouchables. Et oui encore un peu d’Intouchables. Je sais, je vous ai bassiné avec ce film sur Twitter, Instagram, Facebook et dans la vraie vie pour ceux qui me suivent et me côtoient. Comprenez qu’il en fallait un peu sur mon Blog.

Par qui, pourquoi, comment… voici les extraits de mon journal intime évoquant ce film en mots (bruts) et images (instantanées).

Mercredi 21 septembre 2011

Il est 9h. Je me réveille dans la joie et la bonne humeur. Puis rapidement, comme ça, sans prévenir, la tristesse m’envahit. La météo est pourtant chaude et estivale mais voilà je suis mélancolique repensant à mille choses qui me font éprouver du chagrin. Alors j’allume mon Mac, je me penche sur mon prochain article, je rouille sur les réseaux sociaux, je me bats avec le site LookBook, je me désole à la lecture de certains tweets et je regarde le surprenant documentaire Jesus Camp qui me blase encore un peu plus. Bref, ça ne va pas. Ma brulure au doigt de la veille s’est transformée en cœur mais bien que douce et insolite elle ne panse pas mon spleen alors je lance un SOS…

Il est 14h. Mon iPhone vibre. C’est Laila, dite Lys, ma meilleure amie.

Lys est une cinéphile qui rentabilise près de 7 fois par semaine sa carte UGC illimité dans les cinémas lillois. Elle aime le cinéma. Elle vit cinéma. Elle se refuge dans le cinéma. En solitaire.
Je relis son message. Bizarre qu’elle me conseille d’aller voir un film et me le recommande en toute simplicité. Juste ces mots. Rien de plus. Elle qui d’habitude me balance maladroitement la fin ou me raconte toute l’histoire et ses détails. Ici rien. Ça m’interpelle d’elle qui ne sait pas tenir sa langue sur les programmes qu’elle a déjà vu.
Intouchable. Doit être bien. Bon, puisque l’ordinateur est allumé je vais voir ce qu’est « Intouchable » sur les internets.

Google - Intouchable Cluzet Sy - Rechercher

Je scrolle. Je scrolle. Il n’y a pas grand chose concernant ce film. Ni bande-annonce, ni extraits. Ah si tiens un mini article sur Première qui date de 2010.
Mouais. Là comme ça, l’histoire d’une amitié insolite entre un jeune de banlieue incarné par Omar Sy et un aristo tétraplégique joué par François Cluzet me donne moyen envie. En plus “Première” écrit que c’est un drame. Mais puisque François Cluzet un de mes acteurs français préféré y joue, je me laisse tenter. Voyons si “Intouchables” passe à Marseille (manquait un s à ma recherche Google tout à l’heure).

Google - Intouchables Marseille Avant-première - Rechercher

Super : le cinéma des 3 Palmes l’annonce pour le mardi 27 septembre à 20h45. Tiens le film ne sort officiellement qu’un mois après en salles ? Raison de plus pour prévenir mon homme et aller voir cette œuvre si secrète.

Mardi 27 septembre 2011

Il est 15h. L’avant-première c’est ce soir. Mon moral n’est pas rose, mon mec est surchargé de boulot, je me retrouve avec deux places pour la séance d’un film inconnu qui finalement me botte mais ni partenaire, ni permis, ni voiture pour rejoindre le cinéma qui est inaccessible en transports publics et trop cher en taxi. Pfffiou. Je pense à Noémie. Mais oui elle adorerait certainement venir avec moi, elle qui a son permis et même une voiture.

Il est 21h. Nous sommes à la bourre. En même temps oublier les places et devoir faire marche arrière pour les récupérer ne nous a pas aidé. Le parking est plein. Le vigile nous demande de nous garer à 1km. J’ouvre la portière, je sors mon pied et lui offre mon plus grand sourire : « Monsieur s’il vous plait, vous n’allez pas laisser deux jeunes femmes avec des talons aussi hauts se garer aussi loin ». Il sourit, ouvre la grille et nous fait signe de suivre son collègue pour avoir une place à l’entrée. Tout se passe à merveille. Nous rentrons dans le cinéma, remarquons Omar Sy. Super il y a l’équipe. Mince y’a pas Cluzet. Mais si Omar est là c’est que la séance n’a pas commencé alors direction le stand des gourmandises. Pop Corn, eau, sandwich. Nous sommes prêtes. La salle est bondée. Dans mon culot reconnu je déplace avec amour quelques personnes pour nous frayer de jolies places. Nous sommes installées.


Les réalisateurs Eric Toledano, Olivier Nakache et donc l’acteur Omar Sy nous présentent le film, envoient deux-trois blagues et nous remercient d’être au rendez-vous. Ils ne resteront pas puisqu’ils sont attendus à la séance Aix. Si j’avais su j’aurais préféré Aix. J’aime tant les débats d’après séance et déteste ceux d’avant qui grignotent un peu de magie. Mais ce n’est pas grave je n’écoute pas, je prends des photos, je chahute nerveusement et je me venge sur le pop-corn. Ils s’en vont. Le film commence spontanément.

Mercredi 28 septembre 2011

Il est 00h. Je suis bouleversée. Je sors de la salle les yeux rouges, les larmes qui coulent encore et je ne trouve plus les mots. Mon dieu et dire que c’est inspiré d’une histoire vraie. On est loin du drame décrit sur le billet du site “Première”. Oh oui très loin. Intouchables est une comédie qui allie humour et émotions. C’est un hymne à l’espoir et à la vie qui rassemble des destins et croise des chemins improchables. Intouchables montre que peu importe la classe dont on est issu et même si elles sont aux antipodes, des êtres peuvent panser et réconforter ensemble, mutuellement, dans la même direction, leurs âmes tristes. Noémie est là, mais on s’observe sans se dire un mot. Le silence s’impose. Intouchables est le film français de ma vie. Un des meilleurs de mon existence. Une comédie.  J’étale sur les réseaux sociaux cette intense expérience.

Je suis à la maison. Je ne sais pas comment je suis rentrée. Mon esprit est ailleurs. Je ne m’en remets pas. Je ne m’en remettrais jamais. Je veux le revoir, maintenant, toujours. Il devrait être diffusé pour tout le monde. Ce film est une claque, une invitation au bonheur et le chef d’œuvre qui me fait dire que le cinéma français n’est pas mort. Eric Toledano et Olivier Nakache l’ont ressuscité.

Il est 01h. Je reprends peu à peu mes esprits et appelle Lys. À ma respiration elle le sait, elle le sent ; elle me connaît ma meilleure amie… « Ma chérie, il m’a fait le même effet » me souffle-t-elle. Elle aussi aime le film au point de le mettre dans son top 2 ultime. Elle aussi elle a “Liké” la page Facebook et partagé sur la toile son enchantement. Elle aussi s’est inscrite au jeu concours pour gagner l’avant-première parisienne. On se comprend. On se soutient. On a trouvé notre anti-dépresseur alors on se fait une promesse. Si l’une d’entre nous deux gagne le concours, elle emmène l’autre. On sourit et rit. La larme à l’œil.

Mardi 11 octobre 2011

Il est 20h. J’apprends que je gagne le concours Intouchable. Transport, hôtel, pass, j’ai la chance et l’honneur d’être l’invitée de Gaumont qui prend tout à sa charge. Je n’ai jamais joué à un concours et je remporte celui-ci. Gaumont me fait monter au 7è ciel. Je préviens Laila. Elle crie. Elle me dit que tout ça n’est que destin. Que dans son fort intérieur elle savait que ce jeu nous revenait, parce que même si les gens qui ont vu ce film l’ont aimé et ri, nous, on a perçu son message bien profondément. Elle ajoute qu’elle rêve désormais d’exercer le même job que Driss (Omar dans le film), ce métier si riche.

J’hallucine encore et je n’ose pas y croire. Dans quelques jours ma meilleure amie et moi allons revoir Intouchables. Ce sésame vaut définitivement le plus beau des voyages…

Si vous trouvez que j’en fais trop, allez le voir et prouvez-moi qu’Intouchable, inspiré d’une histoire vraie, n’est pas un vaccin contre le spleen. Sachez quand même qu’il a guérit le mien…

Jupe – Zara
Sac – Mulberry
Sandales – Sergio Rossi
Collier Plastron – Mango
T-shirt – Vintage
MontreSwatch 

PREV

Le chapeau fedora

NEXT

La chemise mordorée

WRITTEN BY:

<p>Lovalinda c’est moi Linda une globe-trotter, qui depuis le 1er août 2011 met en ligne ici son bloc-note mode et beauté, son carnet de cuisine et le journal de ses voyages et sorties. Des passions qui vous veulent du bien !</p>

  • Luckylex
    REPLY

    très joli post, je vais y aller…c’est chouette que le destin t’emmène à nouveau le revoir à Paris…

    12/10/2011
  • Tchocolate
    REPLY

    Tu m’as définitivement contaminée…

    12/10/2011
  • Opium
    REPLY

    Je te connais pas, mais je te rejoins, ce film et une tuerie !

    Pour moi, sans conteste l’une de mes meilleurs comédie Française !

    Profite bien de l’avant première à Paris !

    12/10/2011
  • moufida
    REPLY

    Conquise! tu en parle tellement bien… et puis Cluzet, chacun de ses films m’ont fais pleurer! Donc dès qu’il sort j’y vais… A travers tes paroles j’imagine la violence des émotions de se film…j’ai hâte…

    12/10/2011
  • Lilo
    REPLY

    alors tout d’abord je tiens à dire que cette chronique est ma préféree de toute jai partager tes sentiments la progression de cette journée je l’ai vécu….c’etait beau

    helas a abu dhabi ce film ne passera pas…
    mais un truc me vient à l’esprit toi,laila à paris et moi qui arrive à paris mardi ce serait trop beau si cétait le meme jour…..????

    bisous ma jolie

    13/10/2011
  • Olga
    REPLY

    c’est clair Lilo !!!! hate de se revoir !!!!

    14/10/2011
  • @enki__
    REPLY

    Je reviens ici après avoir lu ce post il y a 2 semaines.
    Ton article était très convaincant.
    J’y suis allée hier et ce film est bouleversant d’humanité.
    Une tuerie…

    Un grand MERCI !

    04/11/2011
  • Great thinking! That really bareks the mold!

    20/11/2011
  • I love these airtecls. How many words can a wordsmith smith?

    23/11/2011
  • Je trouve que ce site est super bien fait

    04/08/2012

LEAVE A COMMENT