Search

La beauté en long courrier

Home  |  Beaute   |  Conseils beaute   |  La beauté en long courrier

La beauté en long courrier

C’est officiel depuis ce week-end, le Père Noël m’a offert un des cadeaux de ma lettre : je décolle dans quelques heures pour les Maldives. Forcément, qui dit voyage au bout du monde, dit long courrier. Pour rester canon même après dix heures de vol j’ai des petites astuces que j’ai eue envie de partager avec vous avant de partir. Pour rester fraîche en toutes circonstances, voici donc mes soins et trucs tout simples à suivre avant, pendant et après le voyage.

Forcément, passer des heures dans un avion, ça laisse des traces. Même après une nuit blanche à cause des turbulences je mets toujours toutes les cartes de mon coté pour me garantir une jolie mine à l’atterrissage. Mode d’emploi :

Anticiper son vol à la maison

Étape 1 : on allége ses jambes en particulier si vous êtes généralement sujette à la rétention d’eau. L’idéal c’est qu’une semaine avant le départ, il faut faire une cure de compléments alimentaires à base d’artichaut, de pépins de raisin, de queues de cerises, afin de drainer au maximum. Le petit plus c’est de l’associer matin et soir, jusqu’au jour J à une crème drainante.

Étape 2 : on stocke l’eau. La veille on laisse poser longuement un masque ultrahydratant sur son visage, afin de prévenir la déshydration. Le jour même, quelle que soit l’heure du départ, on passe à l’offensive avec un soin de nuit revitalisant et nourrissant dont la texture riche et gélifiée compensera les conditions asséchantes de l’avion.

Étape 3 : on s’offre des soins spécial hôtesse de l’air avec le Soin Global du Voyageur Travel Recharge de Biotherm, 30 €. Testé et approuvé par les hôtesses de l’air , il contient un cocktail d’actifs spécifiques pour apaiser et hydrater l’épiderme durant le vol (racines de rhodiola, sel de rose de l’Himalaya, extraits de menthe…). Par ailleurs comme elles on pense aussi à se fournir en masques supra-nourrissant format voyage pour hydrater ses cheveux avant et pendant le vol !

Étape 4 : on modifie ses habitudes make-up. Déjà on oublie les poudres qui assèchent au profit d’une crème teintée surhydratante qui laisse la peau respirer. On évite aussi le smoky eyes mais on abuse de soins décongestionnants pour éviter poches et cernes à l’arrivée.

Maitriser le vol

Étape 1 : on s’hydrate. Entre l’air non renouvelé et l’altitude, la déshydration est sévère. Il est indispensable de boire au moins 2 litres d’eau plate. Régulièrement, il faut aussi remettre un peu de crème, surtout autour du nez, sur les pomettes, les lèvres, le cou, le décolleté, les épaules, les mains, les cheveux, bref, partout où c’est possible. Préférez les formules petit format très riches avec un effet désaltérant, voire carrément les baumes secours si vous avez la peau très sèche. Attention format maximum de 100ml chaque et pas plus d’un litre en cabine !

Étape 2 : on mange léger. Il parait que les grands voyageurs ne prennent jamais de repas en avion. Alors, si vous pouvez tenir, c’est idéal pour éviter les désagréments liés à l’altitude. Sinon pour limiter la rétention d’eau et les ballonnements, il faut éviter les aliments trop salés (biscuits apéritifs, jus de tomate), les féculents, les légumes cuits et privilégier plutôt le poisson et les fruits frais.

Étape 3 : on pense confort. Oublié le slim, les collants qui cisaillent la taille, les talons hauts, bref, pendant un long courrier il faut être à l’aise. Si vous avez les jambes lourdes, portez impérativement des bas de contention durant tout le voyage, ce n’est pas très glam mais vraiment efficace pour éviter tout risque de phlébite. Avec eux, vous pouvez enlever vos chaussures sans risquer d’avoir les de pieds qui gonflent…

Étape 4 : on bouge utile. Oui même bien assise sur votre siège… Une fois par heure, pendant deux minutes, faites des petits ronds avec vos poignets et vos chevilles pour éviter qu’ils gonflent et s’engourdissent. Et marchez dans les couloirs aussi souvent que possible pour détendre les muscles.

Atterrir sublimée

Pour s’offrir une mine superbe pour atterir le visage reposé il va falloir effacer douze heures de vol et de superpositions de produits avec des lingettes à effet défroissant et un tonique pour un éclat immédiat. Ensuite on applique une crème hydratante teintée, parfaite pour gommer toute trace de fatigue. Pour réveiller les yeux ensommeillés et pochés on applique les géniales Gouttes Bleues d’Innoxa. Enfin on termine par un trait d’eyeliner blanc pour dessiner le contour de l’oeil et du sourcil afin d’éveiller le regard et surtout une pointe de Terracotta de Guerlain et de blush rosée aux joues.

Une fois à l’hôtel ou chez vous au retour, offrez-vous un cocktail délassant bain + masque en triplant le temps de pose recommandé, teint et cheveux de bébé garantis les jours suivants.

En conclusion, avec tous mes conseils et malgré son air aseptisé et très sec, sa climatisation, la position assise et le stress de l’avion, vous n’avez plus aucune raison de souffrir sur un vol long courrier surtout quand on n’a pas le privilège de la première classe. Vous pouvez d’ores et déjà venir voyager avec moi ou m’écrire en bas vos astuces de survie pour vos longs vols à vous.
Joyeuses fêtes à tous !
PREV

La tête bien fêtes

NEXT

La bouche rouge toujours

WRITTEN BY:

Lovalinda c'est moi Linda une globe-trotter, qui depuis le 1er août 2011 met en ligne ici son bloc-note mode et beauté, son carnet de cuisine et le journal de ses voyages et sorties. Des passions qui vous veulent du bien !

  • je n’ai jamais fait de long courrier, le plus que j’ai fait c’est 3h et quelques pour Madère et j’avais misé sur les bas de contention : pas glamour certes, mais que bonheur pour les jambes !
    Je garde ton article dans mes favoris :)

    18/12/2012

LEAVE A COMMENT