Search

L’agenda d’une renaissance

Home  |  Lifestyle   |  Voyages   |  Globe Trotter   |  L’agenda d’une renaissance

L’agenda d’une renaissance

Lorsqu’on a 20 ans et qu’on décide de tout plaquer en France pour un nouveau départ à l’étranger, on ne mesure pas tellement les conséquences du changement et puis de toutes façons on a rarement beaucoup construit donc ça ne modifie pas grand chose à son quotidien. Sauf que moi je n’ai plus vraiment cet état d’esprit d’insouciance. Enfin si, j’ai toujours été et je suis toujours un peu bohème dans l’âme, mais à l’aube de mes 33 ans, partir au bout du monde s’est préparé. En 7 jours certes, mais sept jours intenses. Pour celles et ceux qui vont bientôt se lancer voici l’agenda de ma pré-renaissance

J-7 L’annonce officielle aux proches

Certainement le moment le plus jouissif. S’entendre dire à voix haute et surtout propager son rêve qui devient réalité donnent un plaisir inimaginable.
Il y a ceux qui partage l’orgasme, vous comprennent et vous demandent pourquoi vous avez attendu aussi longtemps, souvent les mêmes que ceux qui vous poussent et croient en vous, ceux qui sont heureux pour vous et vous donnent une énergie folle.
Mais il y a aussi ceux qui sont choqués, assimilent cela à de la fuite plutôt qu’à un accomplissement… Ceux-là mêmes qui veulent vous faire peur ou veulent vous freiner…
Pour tout vous dire je n’ai donné aucun crédit, aucun temps, aucun argument à la seconde catégorie… Décider de vivre un rêve avec autant de sacrifices donne du plomb dans la tête et les critiques négatives n’arrivent vraiment pas à gâcher le plaisir.

J-7 / J-6 / J-5 Le tri des objets

Ca aurait du être le moment le plus chiant du monde pourtant j’ai adoré l’idée de mettre mes affaires en cartons. D’emballer mon ancienne vie pour un nouveau départ. Mais surtout j’ai trouvé fou qu’une fan de mode comme moi se retrouve à trier toutes ses affaires pour n’en garder que le contenu d’un backpack pour au minimum une année. Un comble !! Bon il m’a quand même fallu 3 jours entiers pour savoir ce que je laissais à monsieur, ce que j’allais donner, vendre et ce qui allait être stocké en garde-meuble.

J-7 Les devis des déménageurs

J’ai déménagé 10 fois dans ma vie d’adulte. Dont 7 fois en célibataire. Forcément c’est devenu un art que je maîtrise à mort. J’ai donc choisi 3 entreprises parmi les plus disponibles et réactives autour de chez moi. Et hop le lendemain elles étaient à la maison chacune leur tour. Chacune m’a fait un devis. Le soir-même j’ai opté pour le meilleur rapport qualité-prix et trois jours après leurs manutentionnaires étaient dans mes placards à tout emballer. Parce que dans l’urgence j’ai préféré payer un service complet qui incluait aussi la mise en carton de mes affaires. Je n’ai rien eu à faire. Ou presque.

J-7 L’élaboration du voyage

Si j’avais eu moins de 30 ans j’aurais certainement plus opté pour un visa d’un an en Australie ou en Nouvelle-Zélande afin d’apprendre l’anglais, une nouvelle culture, travailler et pourquoi pas m’installer… Sauf que j’avais déjà 33 ans et que je voulais surtout explorer la planète telle une bohème avant de décider où me poser. Par ailleurs, j’ai toujours voulu visiter tous les endroits de la Terre qui m’attiraient avant de m’y retrouver enterrée dessous. Forcément l’idée du Tour du Monde est venue toute seule. Sans trop y croire tant c’était trop beau pour être vrai. Ainsi je me rappelle avoir pris une carte du monde et avoir coché les destinations obligatoires et élaboré ce voyage en solitaire. Quel rêve dans le rêve. Trois points que je me souviens avoir gardé en tête : il fallait que l’anglais y soit majoritairement parlé, que ce soit l’été sur place et que mon mois de Ramadan en juin-juillet 2015 se fasse idéalement dans un pays musulman. Et comme j’envisageais de prendre mes billets au fur et à mesure, voire au fil des rencontres et opportunités, il fallait que j’évite les destinations qui nécessitent un visa trop complexe à obtenir.

J-6 Le point administratif

Panique à bord. Je me suis rendue compte à quelques jours de mon départ que je n’avais plus ma carte d’identité et que mon passeport allait périmé au bout de six mois de voyage. J’ai par ailleurs retrouvé mon carnet de santé et là aussi, horreur je n’étais pas à jour non plus dans mes vaccins. J’ai alors dressé une liste de tout ce que j’avais à faire pour rétablir cela, mais aussi de tous les contrats que j’ai dû résilier, modifier et/ou céder. J’ai couru à la mairie pour faire une requête de passeport en urgence. J’avoue avoir eu la chance, dans cette folie, d’avoir une mairie formidable avec des fonctionnaires qui ont poussé des murs pour que j’ai mon passeport en 48h, j’avais aussi la chance de n’avoir pas de baux à vendre ou à louer, pas de gamins à gérer et autre (gros) boulet administratif aux pieds. En six jours, tout allait être réglé, et oui je vous le confirme 18 mois après… ça a roulé comme sur des roulettes.
Côté finances, comme déjà évoqué ici, malgré quelques économies en stock, j’ai vendu certaines affaires et évidemment mis mes goûts de luxe de côté.

J-5 L’achat du billet aller simple

Quelques semaines avant de me réveiller avec l’idée de cette renaissance, je me souviens avoir découvert par hasard SkyScanner. Puisque je savais exactement le parcours aller simple que je désirais et la date précise de mon départ j’ai immédiatement enregistré une requête. Chaque 24h jusque J-2, jour où j’ai finalement acheté mon billet, je recevais dans ma boîte mail l’évolution du prix du billet le moins cher me correspondant. Magique !

J-5 Les résolutions et projets de ce nouveau chapitre

Alors partir faire un tour du monde pour maitriser l’anglais c’est un peu gnangnan aux premiers abords. Pourtant je trouvais que c’était une résolution parfaite de nouvelle année. Ensuite, forcément, vu que c’est toute ma vie qui allait être chamboulée, je trouvais ça cool d’ajouter quelques envies à réaliser et suivre tout au long de ce voyage :
-Faire une détox mode et luxe
-Maitriser au moins une recette de plat typique par pays traversé
-Apprendre à surfer
Oh et pour le potin exclusif, avant de partir je me suis aussi engagée à faire une détox mec-amour (et oui j’ai tenu) !

J-5 La visite des blogs Tour du Monde

C’est fou ce qu’on apprend en tapant dans l’onglet Recherche “Tour Du Monde Blog”. J’ai visité de nombreuses pages pour préparer ce voyage. Mais attention, en tant que globe-trotteuse confirmée ce n’était pas sur le voyage sur place que je me renseignais, mais surtout sur sa préparation sachant que je partais sans idée de date de retour. Après tous les renseignements pris il fallu que j’envisage en plus de changer de banque, de prendre une assurance voyage, d’acheter un sac à dos de pro et autres bricoles indispensables à cette aventure.

J-4 J-3 J-2 L’administratif encore

Pendant que les déménageurs débarrassaient ma maison de mes effets personnels j’ai couru dans les banques, mairie, assureurs et médecin pour tout mettre en place. J’ai aussi acheté la plupart des mes trucs de globe-trotteuse sur Asos, Décathlon, Net-a-Porter et mon billet via Expedia via Skyscanner. Oh et j’ai réservé mes premières nuits à Auckland dans un hostel via Booking.

J-2 L’élaboration des bagages

Quand les 99% de ses affaires sont soit en garde-meuble, soit vendus, soit dans les placards de ses proches il est forcément plus simple de faire son paquetage.
L’inventaire était simple. Je suis partie avec deux sacs à dos, un petit en sac à mains et un grand en bagage.

  • Le premier comprennait :
    • Mon passeport
    • Mon billet imprimé
    • Mon iPhone
    • Mon iPad
    • Mon MacBook
    • Mon Reflex et ses 3 zooms
    • Mes chargeurs
    • Mon trépied
    • Ma trousse de toilettes
    • Ma trousse de maquillage
    • Ma trousse de secours
    • Mes carnet et stylos de voyage (qu’au final je n’ai presque jamais utilisé)
  • Le second comportait :
    • Un drap de soie
    • Une lampe de poche frontale
    • Une trousse de produits solaires
    • Deux cadenas à codes
    • Mes serviettes de toilettes
    • Ma serviette de plage
    • Mes vêtements, accessoires et chaussures (j’essaie de vous faire un article bientôt spécialement sur eux, qui 18 mois après me suivent toujours, ouais ouais)

J-1 Les appels et messages d’aurevoirs

J’ai disparu de mon entourage et d’internet pendant un moment. Certainement un moyen inconscient de préparer au mieux (et égoïstement) ce nouveau départ. J’ai donc attendu la veille de mon vol pour souhaiter mes meilleurs vœux de nouvelle année et dire au revoir à ceux qui me sont chers. Comme une façon d’immortaliser le dernier jour d’un nouveau chapitre pour moi, cette veille du premier jour du reste de ma vie… Et puis c’était magique de pouvoir dire que voilà j’allais le faire, que j’allais tout plaquer et que oui le lendemain j’allais décoller à 18.610km pour la première étape de mon Tour Du Monde seule en sac à dos et en anglais. Quand on s’en va pour se réaliser, et non pas pour fuir comme certains l’ont pensé, en particulier pour une durée indéterminée, on espère que ceux qu’on aime seront à nos côtés malgré l’absence, le silence et la distance. On espère qu’on les retrouvera avec autant d’amour à partager au retour ou lors de retrouvailles. Mais surtout on prie pour qu’eux aussi puissent réaliser leurs désirs, même les plus fous… Et c’est la seule chose que je voulais partager avec eux.

Jour J

“Maman ça y est je décolle… Tu me manques déjà à folie mais je sais que tu pleures de joie de voir enfin ta grande fille s’accomplir et devenir une vraie femme. Qui sait, si Allah veut, après ça je te ferai peut-être devenir grand-maman. Je t’aime à la vie à la mort.”

 

PREV

Le voyage d'une vie

NEXT

Le nécessaire de ma renaissance

WRITTEN BY:

<p>Lovalinda c’est moi Linda une globe-trotter, qui depuis le 1er août 2011 met en ligne ici son bloc-note mode et beauté, son carnet de cuisine et le journal de ses voyages et sorties. Des passions qui vous veulent du bien !</p>

  • Faïzou
    REPLY

    Comme d’habitude j’ai adoré te lire! Je trouve ça tellement courageux de ta part d’avoir pris une telle décision mais comme à ton habitude tu as sure faire ça rapidement mais de manière efficace! Ton évolution est magnifique continue de nous faire rêver, tu es de plus en plus épanoui et ça se voit dans tes snaps que j’attend toujours avec impatience!
    Bisous Lova

    09/07/2016
  • Anonymous
    REPLY

    Ce dernier message a ta Maman me touche beaucoup beaucoup beaucoup.

    Bravo Linda et Merci pour l’amour.

    Anissa x

    12/07/2016
  • Wow bravo Linda!
    Un example de Femme forte et courageuse !

    14/07/2016
  • Samira
    REPLY

    Super article tu me fais rêver ! Je suis tes aventures sur Snapchat et j’adore. Comme on dit, il faut vivre ses rêves et ne pas rêver de vivre : tu en es l’exemple. Belle continuation dans ton aventure …

    27/07/2016
  • ipsy
    REPLY

    le post le plus touchant que j’ai pu lire sur ce blog….
    je suis heureuse pour toi courageuse linda.

    08/08/2016
  • Kareema
    REPLY

    Wow ma Linda, les derniers mots sont les plus durs, les plus doux, les plus beaux, les plus touchants.. J’en suis émue.

    11/12/2016

LEAVE A COMMENT