Search

Les pinceaux de Marie (2/3)

Home  |  Beaute   |  Maquillage selon Marie   |  Les pinceaux de Marie (2/3)

Les pinceaux de Marie (2/3)

Après les pinceaux pour le visage, je m’attaque à l’outil nécessaire en cosmétique: le pinceau pour les yeux. Grâce à lui, vous allez pouvoir réaliser les plus beaux maquillages, même si vos produits de base sont de moyennes ou mauvaises qualités, et oui !

Comme pour les pinceaux visages, plusieurs notions sont importantes à prendre en compte pour bien choisir son pinceau :

  1. La nature du poil : pinceau à poils naturels = texture poudre, pinceau à poils synthétiques = texture grasse (crème, fluide etc…).
  2. La densité du poil : plus les poils sont denses, plus ils vont déposer de matière sur la paupière
  3. La forme du pinceau : il n’y a pas de mystère, si un pinceau est petit, il permet de travailler de petites zones et donc d’être précis, plus il est large, plus il permet de couvrir une grande zone.

Je vais commencer par vous présenter mes trois indispensables, mes chouchous, mes amours. Puis, je parlerai des autres. Evidemment, je ne vais pas vous faire le listing de tous mes pinceaux et encore moins de tous ceux qui circulent dans les trousses à maquillage. Voici juste mes dix préférés.

1)      Le 239 de M.A.C, 24€

Pour moi, c’est LE pinceau plat par excellence, je le possède en trois exemplaires et je l’utilise pour réaliser quasiment tous mes maquillages. Ni trop fin, ni trop large, il permet d’apposer le fard sur l’ensemble de la paupière et peu être utilisé, avec la tranche, pour maquiller le ras de cils.

2)      Le 217 de M.A.C, 24€ 

C’est le pinceau à tout faire. Avec lui, vous pouvez poser vos fards sur l’ensemble de la paupière (mais comme il est peu dense, l’effet sera diffus), creuser votre œil avec une banane, estomper (meilleur pinceau estompe de toute la makeupspshère), tracer votre ras de cil inférieur (avec un peu de dextérité, j’en conviens) et même poser votre anticerne. Bref, il sait tout faire et n’a pas d’équivalent.

3)      Le 214 de M.A.C, 22€ 

Pinceau à poils très courts et très denses, je l’utilise pour poser des fards poudres en ras de cil ou encore pour estomper du liner. Il peut également servir à poser du fard de façon précise, en creux fin de paupière notamment. Pour finir, je l’utilise aussi pour les sourcils.

Clairement, ces trois pinceaux doivent figurer dans toute trousse à maquillage qui se respecte et même si le prix semble élevé, sachez qu’un pinceau bien entretenu dure toute une vie.

4)      Le Angled Eye Liner Brush d’Illamasqua 16£50

C’est le pinceau à liner. Le. C’est tout. Je ne le mets pas dans mon top 3 par élimination : au cas où il y ait la guerre et que nous soyons rationnées sur les pinceaux à maquillage, nous pourrions toujours utiliser le 214 pour poser le liner.

5)      Le 275 de M.A.C, 29€ 

C’est un gros pinceau biseauté qui est idéal pour tracer une banane en creux de paupière ou un ras de cil épais. Je l’aime beaucoup car il permet, comme le 217, de poser la couleur ET de l’estomper en même temps.

6)      Le 14S de MUFE, 21.90€

Pinceau crayon par excellence, il permet un travail précis, notamment pour la pose de touche lumière en coin interne et sous le sourcil. Il est aussi idéal pour tracer la base des maquillages, les cut-crease ou encore les bananes (si vous ne savez pas ce que c’est, promis juré, je vous explique vite). Personnellement, je l’utilise quasiment exclusivement pour poser du liner ou fard gras que je vais estomper ensuite, comme base à smoky.

7)      Le n°21 de Séphora, 12.50€

Pinceau large, tout doux. Je l’utilise principalement pour poser un fard de façon uniforme sur toute la paupière ou pour poser la lumière sous le sourcil. Il peut également servir à estomper un maquillage.

8)      Le 5N de MUFE, 16€

Petit pinceau synthétique, il est parfait pour la pose sur une petite surface. En clair, je l’utilise pour poser du liner ou un fard gras. Et même s’il n’est pas conçu pour ça, je l’utilise aussi pour les lèvres.

9)      Le 210 de M.A.C, 20€ 

C’est un pinceau à liner classique, probablement pas le meilleur sur le marché mais ça ne me dérange pas puisque je l’utilise plutôt pour poser le liner à l’intérieur de la muqueuse. Quand il m’arrive de poser mon liner avec, je m’en sors en essuyant bien la pointe du pinceau sur le dos de ma main afin de bien lui redonner une forme pointue.

10)   Le goupillon de MUFE, 6.50€ 

Il permet de coiffer les sourcils, de séparer les cils quand le mascara est trop épais et surtout, il est votre allié numéro 1 pour enlever les petits ratés au moment de la pose de mascara. Il suffit de faire sécher la tache puis de la gratter à l’aide de votre goupillon.

 

Vous voilà prête pour constituer votre trousse à pinceaux, comme une professionnelle !

La prochaine fois, je vous explique comment en prendre soin, à bientôt.

PREV

Le top taupe

NEXT

Les ombres perlées Chanel‏

WRITTEN BY:

Lovalinda c'est moi Linda une globe-trotter, qui depuis le 1er août 2011 met en ligne ici son bloc-note mode et beauté, son carnet de cuisine et le journal de ses voyages et sorties. Des passions qui vous veulent du bien !

  • You’re a real deep thinker. Thanks for shairng.

    21/11/2011
  • Ah, i see. Well that’s not too trikcy at all!”

    23/11/2011

LEAVE A COMMENT