Search

Le voyage d’une vie

Home  |  Lifestyle   |  Le voyage d’une vie

Le voyage d’une vie

Le voyage d’une vie, le voyage d’une existence, le voyage pour une renaissance… Il y aurait eu mille titres possibles pour qualifier l’expérience que j’ai décidée de vivre il y a pile 18 mois. Se réveiller un matin, prendre conscience que la parfaite vie qu’on mène ne nous rend pas complètement heureuse et décider en une semaine de tout plaquer pour se retrouver seule dans un avion vers la Nouvelle-Zélande avec juste un billet aller simple est une des choses les plus folles que j’ai jamais faite, et sans conteste la meilleure.

Pourquoi ?

Je crache rarement dans la soupe. Dans ma villa marseillaise, avec piscine au milieu des pins, de mon potager et de mon dressing blindé à un million de dollars, je n’étais pas malheureuse. J’aimais ma vie. J’aimais ma routine. J’aimais mon mec. Je vivais de mes passions : la mode, la cuisine, l’amour et les voyages. Je m’étais construite seule. Vous ne le savez certainement pas mais depuis que j’ai 7 ans je suis toujours partie en vacances au moins 3 fois par an, parfois en solo, parfois avec mon frère, ou avec ma mère, ou des amis voire en famille. Et depuis que j’ai 12 ans j’ai toujours travaillé dur pour m’offrir tout ce que je désirais refusant par immense fierté les cadeaux. J’avais aussi rencontré un homme qui partageait le même parcours autodictate, les mêmes goûts pour le luxe et la bouffe et les mêmes fantasmes de vie. Or plaquer la France pour voyager autour du monde à la recherche d’un endroit idéale en était un. Sauf qu’il n’était pas aussi libre qu’il le laissait entendre et parfois tenir ses promesses relève du miracle. Cependant, je suis une battante. Une acharnée. Une nana qui ne rêve pas sa vie mais vit ses rêves. Une fille qui refuse de se laisser emporter par la routine. Une femme qui n’a ni peur du célibat ni de la solitude. Et je suis encore moins une épouse qui peut vivre dans l’ombre d’un mari à attendre désespérément qu’il tienne ses engagements.
Ainsi le 25 décembre 2014, je me suis réveillée. Ainsi le 25 décembre 2014 je suis sortie de ma cage dorée et j’ai déployée mes ailes. Ainsi le 25 décembre 2014 j’ai eu une nouvelle renaissance

Comment ?

Je n’ai malheureusement pas gagné au Loto et ce blog ne m’a jamais rapporté assez pour en vivre à temps plein. Bon faut dire que j’y refuse toute publicité, tout partenariat rémunéré et tout sponsor. Vous l’avez compris ma liberté n’a pas de prix et ne s’achète pas, tout domaine inclus. Donc, pour me permettre de quitter la France afin de parcourir le monde sans durée déterminé, ni programme, ni itinéraire, j’ai juste casser mon Plan d’Epargne Logement et j’ai vendu quelques précieuses affaires. Moi qui déteste ça, dans l’urgence de rendre mon rêve réalité, je n’avais pas le choix que d’amasser le maximum de cash possible et de faire quelques sacrifices, comme par exemple laisser derrière moi tous les fonds et meubles que j’ai apportés à mon couple. En effet, cela aurait nécessité des négociations sans fin et après 6 ans de relation je n’avais ni l’énergie ni le temps. En plus au final, acheter un logement, et qu’il soit décoré luxueusement, n’a jamais été un but ultime de ma vie. Je me fiche d’être propriétaire, je peux vivre dans une cabane et dormir à même le sol mais j’ai besoin de me sentir libre. Et je préfère avoir vu tous ces endroits sur Terre qui m’ont toujours fait rêver sans pression ni obligation.

Où ?

On a normalement tous dans un coin de sa tête une liste des endroits qu’on aimerait voir avant de mourir. La mienne était simple : l’Australie, le Japon et Hawaii étaient mes fantasmes. Depuis mes 10 ans. Si ce n’est avant. Sauf que n’ayant au maximum que 4 semaines de vacances d’affilée et ces destinations étant aux antipodes de la France, il était à chaque fois impossible de m’y rendre.

Alors bon, ce 2 janvier 2015 j’aurai pu voler directement pour l’Australie, pourtant j’ai choisi de commencer le voyage de ma vie en Nouvelle-Zélande. Ce pays du monde était aussi dans mon Top10 et puisque les saisons y sont inversées, janvier et février étaient les mois parfaits pour le découvrir. Ainsi, après ce road-trip kiwi de presque 2 mois je me suis offert un mois aux îles Fidji, puis 3 mois en Australie, puis il y a eu la Malaisie, l’Indonésie, les Philippines, Hong-Kong, Macau, la Chine, la Corée du Sud, le Japon et Hawaii où je suis restée 3 mois. Ah la la Hawaii, mon coup de cœur suprême. J’y ai presque trouvé tout ce que je recherchais et j’ai failli m’y installer pour toujours. Sauf qu’une voix m’a poussée à poursuivre mon aventure. Bon, et le gouvernement américain aussi… Mais je sais que tout arrive pour une raison et je crois au destin. J’ai donc continuer vers le Canada puis le Mexique d’où je vous écris… Et d’où j’ai décidé de faire un break de quelques mois pour travailler et ré-economiser des sous afin de certainement continuer dans les prochains mois vers l’Amérique centrale et du Sud… Ou directement vers l’Afrique. Ou alors repartir vers les États-Unis maitriser l’anglais avant de passer à l’Espagnol. Bref, je n’ai cette fois vraiment aucun plan ni aucune liste en tête et je trouve cela encore plus excitant.

Combien de temps ?

Là, tout de suite, je n’en ai aucune idée. On me demande souvent si je pense rentrer en France, et à chaque fois ma réponse est la même : non, ce n’est pas prévu au programme. Mais en même temps je n’ai pas de programme…

Et puis, le voyage d’une existence, finalement, on sait quand il commence, mais comme celui de la vie, on ne se sait ni ou, ni comment il va s’achever…

PREV

La renaissance

NEXT

L'agenda d'une renaissance

WRITTEN BY:

Lovalinda c'est moi Linda une globe-trotter, qui depuis le 1er août 2011 met en ligne ici son bloc-note mode et beauté, son carnet de cuisine et le journal de ses voyages et sorties. Des passions qui vous veulent du bien !

  • Nurcia
    REPLY

    Je t ai connu via ton blog mode. Et j avais eu un gros coup de cœur pour ta personne , ton style a l époque . Je pense que j étais pas la seule à avoir eu un coup de cœur pour toi . Et aujourd’hui , je réitère mon cour de cœur car tu es vraiment bluffante et je tenais à te le dire. Ton courage , ta perception de la vie , sont très inspirants . Merci d avoir été honnête , parce que je te cacherais pas que je me suis posée des questions d ordre financier . En me demandant éventuellement quel était ton secret pour financer ce tour du monde . Et je comprends mieux … Qu est ce que l on peut te souhaiter d avantage , si ce n est que ton bonheur perdure.

    30/06/2016
  • Hassana
    REPLY

    On peut dire que tu es étais une vraie source d’inspiration d’un point de vue stylistique et depuis quelques mois je peux dire que tu es un exemple pour moi. Tu vis notre rêve éveillé ! Continue à partager ta renaissance, elle nous donnera sûrement l’envie de renaître nous aussi ❤️

    02/07/2016
  • Farida
    REPLY

    Je n’ai pas l’habitude d’ecrire, je t’ai connu plus jeune, je me rapel meme qu’un jour tu m’as donné un conseil au lycée.. Et Franchement le plus grand respect pour toi, ton parcours et ton courage de vivre ta vie et tes reves. Continue de nous faire rever a travers tes voyages, rencontres et decouvertes
    Bonne continuation a toi

    02/07/2016
  • Bravo! Tu as compris que tout ce que nous avons c’est l’instant présent et qu’on ne peut être heureux autrement. Ca ne sert à rien de se projetter, de faire des plans ni d’amasser des biens matériels. Cela ne nous rend pas plus heureux. Bon courage dans ton voyage initiatique, j’ai hâte de lire la suite.

    02/07/2016
  • Damien
    REPLY

    Top , bravo . Quel voyage , quelle envie ! Vie , vole , destin hors norme !

    02/07/2016
  • Anonymous
    REPLY

    La grande Classe!

    03/07/2016
  • Anonyme
    REPLY

    Linda je te dois des excuses. De sincères excuses. Je m’étais arrêté à une image de toi qui n’est visiblement pas celle que tu es. Je te trouvais superficielle je te trouve désormais forte et libre, je te pensais dépendante alors que tu es en vrai si libre et enfin je je te pensais matérialiste or je te trouve désormais incroyable.
    En ce mois de ramadan je te demande donc d’excuser mon jugement hâtif.
    Ton voyage fais rêver et je souhaite une longue vie à ton conte de fée.

    03/07/2016
  • Yasmina
    REPLY

    Alors là ! Chapeau ! Je suis impressionnée tant par ton courage que par ta force de vivre. Pour ma part je t’ai connu via le magazine Gazelle, et hop : coup de foudre. Je me suis reconnue en toi, et je continue à me voir au plus profond de ce que tu nous transmets. J’avais arrêté de te suivre parce que j’aimais beaucoup plus les images glamour que tu nous communiquais… mais là ! Je reste sans mots. Une belle revanche à la vie, à ce que tu as pu endurer ces derniers mois (je suppose, car je ne te connais qu’à travers ce que tu partages). Continues, vis tes rêves et TOZ à la négativité. TOZ aux rageux, TOZ à ceux qui pensent que tu fuis, et DUBBLE BIG TOZ à la personne qui a perdu la magnifique femme accomplie que tu es devenue. You got your own. Independent queen working for her throne .
    Un dernier “ma shaa Allah” pour ne pas te porter l’oeil. Hâte de suivre tes aventures chaque jour sur snap. Bsahtek hbiba

    19/10/2016

LEAVE A COMMENT