Search

L’English rêvé

Home  |  Lifestyle   |  Humeurs   |  L’English rêvé

L’English rêvé

Il me semble qu’on a tous, en chacun de nous, des rêves. Qu’ils soient inconscients ou revendiqués, secrets ou confiés, inavouables ou assumés… Au fond chacun d’entre nous aimerait rencontrer un génie pour les réaliser…

Depuis petite, enfant de la télé (et des séries TV américaines), le mien est de parler anglais comme je parle français, d’écrire en anglais comme je le fais en français, de rêver anglais et plus précisément de construire ma vie, ma famille, mes amours dans un pays anglophone. Malheureusement, quand on grandit sans père et que seule une mère vous élève, on laisse ce rêve de côté car on sait que financièrement il est trop difficile pour un parent isolé d’envoyer son enfant une année à l’étranger. Et puis adolescente fan de mode, c’est souvent l’intégralité des salaires de ses petits jobs qui partent en fumée chez Mango, Hermès et Louis Vuitton… A la fac il y a Erasmus, sauf qu’il y a les étudiants qui ne savent pas tellement ce qu’ils veulent faire de leur vie, ne s’accrochent à aucune filière et laisse passer cette occasion. Ensuite on rentre dans la vie active, et là de nouveaux challenges souvent très bien récompensés (en argent et en reconnaissance avec des promotions rapides) vous font rester dans votre routine, toujours bien apprêtée, à même de voyager assez souvent. Et enfin, il y a l’amour. Celui qui vous fait mettre vos rêves de côté naturellement et qui vous fait vivre dans son ombre… J’ai vécu tout ça. Tout ça c’est ma vie.

Ainsi l’anglais, à 34 ans pour moi, c’est peut-être un 18/20 sur les bancs de la fac, mais c’est surtout une langue qui ne m’est toujours pas ancrée. J’ai toujours peur de faire des fautes quand je la parle, et encore plus d’appréhension quand il s’agit de l’écrire. Il me manque du vocabulaire. Je ne comprends pas tout quand je regarde des films cain-ris en version originale. Je ne rêve pas systématiquement en anglais. Mon accent est horrible, car oui, tous les anglo-saxons devinent que je suis française. Et surtout mon bébé, ce site, est intégralement en français alors que finalement ce bien qu’il semble vous prodiguer mériterait de toucher plus de monde, or l’anglais fait ça…

Vous savez qu’en janvier 2015 j’ai décollé pour vivre une renaissance. Et je sais que je me répète : je n’ai clairement jamais été plus heureuse d’être cet oiseau libre hors de sa cage dorée. Donc, au fond l’unique rêve pas encore assouvi, revendiqué, confié et assumé qu’il me reste est celui de devenir bilingue anglais et donc de vivre dans un pays anglophone… Alors, j’ai décidé de faire un break dans mes voyages et de tenter de maitriser l’anglais en m’installant pour une durée indéterminée aux États-Unis ! Oui les amis, je fais clairement partie de ceux qui vivent leur rêves et ne rêvent pas leur vie… Et vous, vous en êtes où de vos fantasmes ?


PREV

Le nouveau départ

NEXT

L'instant présent et moi et moi et moi...

WRITTEN BY:

Lovalinda c'est moi Linda une globe-trotter, qui depuis le 1er août 2011 met en ligne ici son bloc-note mode et beauté, son carnet de cuisine et le journal de ses voyages et sorties. Des passions qui vous veulent du bien !

  • Sheryne
    REPLY

    Ma chère Linda, je suis toujours avec le même plaisir tes aventures sur Facebook et j’admire ton parcours. J’ai eu la même idée que toi cette année avec le même parcours scolaire et pro et plus âgée que toi…tout est possible je suis certaine que tu seras english fluent en un an maxi! Le plus dur dans toute langue c’est de la pratiquer au quotidien et une immersion totale c’est exactement ce qu’il faut tu as tout compris bella Linda…Ma fille et moi t’envoyons plein d’energie et de bisous Merci de partager tes ondes positives avec nous tu es un vrai rayon de soleil!

    16/10/2016
  • Wow tu es courageuse !
    je te souhaite du courage avec la politique migratoire et les visas américains :D

    xx

    http://www.caetera-moda.blogspot.com

    29/12/2016
  • Tu es magnifique ta photo est magnifique et tes cheveux sont magnifiques. Je crois que j’ai fait le tour aha, bisous à toi

    07/01/2017

LEAVE A COMMENT